Tod’s nomme Chiara Ferragni à son conseil d’administration

Tod’s nomme Chiara Ferragni à son conseil d’administration

Influenceuse. Plus rien ne l’arrête. Le 9 avril dernier, le titre Tod’s à la Bourse de Milan s’envole à plus de 12%. Sa valorisation atteint de nouveau le milliard de dollars. Pourquoi cet emballement? À cause d’une influenceuse, mais pas n’importe laquelle. La créatrice ce contenu italienne Chiara Ferragni a été nommée au conseil d’administration de l’entreprise. « Rejoindre le groupe Tod’s signifie donner une voix à ma génération à travers l’un des fleurons de l’Italie dans le monde », a-t-elle déclaré lors de l’annonce.

En s’entourant de l’influenceuse la plus populaire du pays, et pas seulement, Tod’s s’offre une belle visibilité. L’objectif visé n’est pas vraiment celui-là. La marque souhaite rajeunir son image. « La connaissance de Chiara du monde de la jeunesse est précieuse pour nous. Et nous sommes sûrs que ses connaissances du monde des jeunes, combinées à l’expérience des autres membres du conseil d’administration, pourront construire des réflexions avec un fort accent sur les jeunes générations », détaille Diego Delle Vale, le fondateur de l’entreprise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chiara Ferragni ✨ (@chiaraferragni)

Une marque qui cherche à rajeunir avec une influenceuse

Tod’s opte depuis 4 ans une transformation pour attirer davantage les millenials. Pour cela, les équipes prennent un tournant en 2017 en se concentrant sur une communication plus ciblée. Ce travail est ralenti par la crise sanitaire. En 2020, la marque perd un tiers de ses revenus, soit la cinquième année consécutive de baisse des ventes annuelles. « L’entrée de Ferragni au conseil de Tod’s va se traduire par une amélioration de la visibilité de la marque et les investisseurs espèrent que cela aidera à faire remonter les ventes dans un contexte de marché difficile », explique à Reuters un trader.

Dans un entretien accordé au journal Corriere de la Serra, Chiara Ferragni expliquait en octobre dernier vouloit introduire en Bourse l’une de ses sociétés. Il s’agissait à ce moment-là d’un simple projet qui ne semble pas être concrétisé à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.