Press "Enter" to skip to content

On sait (enfin) pourquoi Chiara Ferragni prend autant de photos

Influenceurs. Chiara Ferragni c’est un blog, deux entreprises et un compte Instagram suivi par près de 18 millions de personnes. Cette notoriété fait d’elle la créatrice de contenu la plus populaire dans le monde. Pour garder les pieds sur terre et rester proche de sa communauté, elle publie son quotidien sur les réseaux sociaux. Ses abonnés ont le droit à des dizaines de photos de la blogueuse avec sa famille, dans des tenues plus belles les unes que les autres, dans son dressing… L’instagrameuse adore capturer chaque instant de sa vie et les partager sur la toile.

Mais elle n’y montre pas tout… Pour évoquer ce que Chiara Ferragni garde encore un peu secret (on cherche encore ce que ça peut être), Elisa Amoruso a décidé de la suivre pendant une année. Elle a réalisé le film « Chiara Ferragni Unposted ». Ce documentaire a été présenté à la Mostra de Venise et aux États-Unis lors d’une première. En France, il est possible de le découvrir dès ce vendredi 29 novembre sur Amazon Prime. Grâce à ce film, on apprend un peu mieux à cerner le personnage de l’influenceuse et son métier.

Une maman presque instagrameuse

À longueur de journée, elle dégaine son téléphone pour prendre en photo sa tenue, son fils, son mari, les lieux qu’elle visite… Ces images se retrouvent dans la journée sur son compte Instagram. C’est un moyen pour elle d’entrer en conversation avec sa communauté. L’Italienne explique avoir toujours aimé se prendre en photo et poster ensuite les clichés sur le net. En réalité, cette obsession de tout photographier lui vient de sa maman.

Capture ecran "Chiara Ferragni Unposted"
Capture écran « Chiara Ferragni Unposted »

Lors des vacances en famille ou des événements comme les anniversaires, Marina Di Guardo avait toujours à proximité de quoi prendre une photo ou filmer. Dans le documentaire, elle explique avoir « toujours eu un appareil photo et une caméra dans mon sac à dos. Auparavant, ils étaient vraiment volumineux. Les filles et leur père se moquaient de moi. Ils disaient toujours que ces appareils étaient comme mes créatures. Oui, pour moi ça l’était parce que je trouvais important de les prendre avec moi et de documenter ce qui est maintenant devenu notre passé. Le passé est important, on doit toujours s’en souvenir. Il dit de nous pourquoi nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui ».

Chiara Ferragni suit les pas de sa maman en documentant sa vie. Sauf que cette envie de tout capturer a évolué avec le temps puisqu’aujourd’hui avoir les photos ne suffit plus, il faut les montrer au monde entier. Ce sentiment de vouloir tout publier sur les réseaux sociaux poussent l’influenceuse et son mari à partager en masse des images de leur petit Leone. « Ça n’était pas possible d’éviter ça. Ça aurait été un trop gros sacrifice pour moi de ne pas poster des photos de ma raison de vivre ». Fedez, le mari de la blogueuse, évoque quant à lui les paparazzis. Parler de sa vie privée sur Instagram lui permet de les éviter et de raconter ce qu’il garde (presque) privée comme il l’entend. Le rappeur italien écrit son présent tout en créant son futur. C’est dommage que dans le documentaire, ni l’un ni l’autre ne se questionnent réellement sur les conséquences de ces publications.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.