Press "Enter" to skip to content

Quand le crowdfunding cartonne chez les influenceurs

Influenceurs. « Merci infinement ». Pendant le confinement, les soutiens apportés aux créateurs de contenu présents sur uTip ont été nombreux. Selon l’entreprise, entre le mois de mars 2020 et d’avril 2020, il y a eu 30% de dons supplémentaires sur la plateforme, principalement dédiée au financement de YouTubeurs. En parallèle, les influenceurs ont également été plus nombreux à se lancer sur le site. Plusieurs milliers de profils de plus ont ouvert un compte au début de cette même année.

Pour imaginer de nouveaux projets, les créateurs de contenu semblent s’éloigner davantage de sponsors. Pour rendre le projet plus concernant pour leurs communautés, ils se lancent dans des campagnes de crowdfunding sur Ulule ou encore KissKissBankBank. Il n’y a rien de nouveau puisque cette option est utilisée depuis de nombreuses années. En revanche ces derniers temps, les projets d’influenceurs publiés sur ces plateformes explosent tous les plafonds.

Des campagnes de crowdfunding d’influenceurs qui cartonnent

Le premier exemple qui montre un réel engouement de la part des communautés, s’est déroulé au mois de septembre 2020. Les deux vidéastes derrière la chaîne Villebrequin souhaitent se lancer dans une nouvelle aventure, celle de réaliser le « Fiat Multipla le plus puissant et le plus rapide au monde avec un objectif de minimum 1000 CV ». Le projet se nomme « Multipla AMG » mais ne peut pour le moment pas être lancé, par manque de financement. Pour le concrétiser, le duo ouvre une page sur KissKissBankBank. Leur objectif est d’atteindre 50.000 euros. La campagne est désormais terminée et elle s’est clôturée à plus d’un million d’euros.

Cet exemple n’est pas le seul aujourd’hui à montrer à quel point les communautés des créateurs de contenu sont plus que jamais derrière eux. En ce début d’année, deux autres YouTubeurs se sont tournés vers cette option pour concrétiser un gros projet. Le vidéaste Gastronogeek a toujours voulu éditer un livre de cuisine en s’inspirant de Zelda. Pour le faire, il a sollicité sa communauté pour réunir 35.000 euros pour pouvoir lancer la production. La campagne n’est toujours pas terminée mais enregistre déjà plus de 180.000 euros.

Le YouTubeur VodK a lui aussi décidé de se lancer dans le crowdfunding pour concevoir une partie de son gros projet, celui d’ouvrir un skatepark à Angers. Sans trop y croire, il souhaitait réunir 50.000 euros sur KissKissBankBank. La page a seulement été ouverte il y a quelques jours et a déjà récolté plus de 70.000 euros. « Vous avez explosé l’objectif en un jour », se réjouit le créateur de contenu. Le plafond a été augmenté à 100.000 euros.

Pourquoi le crowdfunding fonctionne-t-il autant?

Selon plusieurs sites spécialisés en économie, il semblerait que l’épargne réalisée par les Français durant les périodes de confinement sert au crowdfunding. Ils seraient plus enclins à financer des projets qui ont du sens et dans lesquels ils se retrouvent. Selon le baromètre de l’association Financement Participatif France (FPF), les plateformes de financement participatif ont récolté 320 millions d’euros au début de l’année 2020, soit 34% de plus qu’au premier semestre 2019.

Tous les secteurs et tous les sites de financement participatif ne semblent pas avoir connu la crise. Patreon, une plateforme d’abonnements mensuels destinés aux artistes pour partager des contenus exclusifs, a également connu une forte progression. 50.000 personnes se sont inscrites le premier mois du confinement.

Twitter | LinkedIn | Instagram | Newsletter | Ebook

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.