Press "Enter" to skip to content

Avec uTip, les influenceurs ont trouvé un autre moyen de se rémunérer

Influenceurs. En 2020, quels sont les revenus des créateurs de contenu? De leurs partenariats, de leurs vidéos YouTube ou encore des liens d’affiliation postés sur leurs réseaux sociaux. Pour aider ceux qui ne seraient pas à l’aise avec ce système et/ou qui n’arriverait pas à terminer convenablement la fin du mois, une nouvelle plateforme a vu le jour il y a quelques années.

« Je me suis enfin décidé à tenter ma chance et vivre de mes vidéos. Si tu veux me soutenir tu es au bon endroit! ». C’est de cette manière que se décrit la vidéaste « La Carologie » sur le site uTip. Fondé en septembre 2017 par Adrien Mennillo, la plateforme de financement participatif a pour objectif d’aider les créateurs d’une manière différente: le site est complètement dédié aux influenceurs (YouTubeurs, Gamers, Instagrameurs…).

Des influenceurs triés sur le volet

Sur uTip, tout le monde peut soutenir un créateur de contenu. Pour donner envie à l’utilisateur de financer leur projet, une ou plusieurs vidéos doivent être mises en avant pour représenter leur travail accompagnées d’un message incitatif. L’utilisateur de la plateforme peut naviguer entre les différents profils et s’abonner à ceux qui lui correspond le plus. Pour soutenir ces créateurs de contenu, deux choix s’offrent à lui: faire un don ou regarder une vidéo de publicité. En choisissant cette seconde option, la personne permet à l’influenceur de gagner quelques centimes d’euro par visionnage.

Certains créateurs de contenu peuvent réunir une centaine d’euros par mois quand d’autres atteignent les 2000. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le vidéaste Superflame a par exemple réunit près de 1600 euros pour le mois de janvier alors que Hello Nyny arrive aux 250 euros pour le même laps de temps. Si tout les influenceurs peuvent s’inscrire, uTip a sa propre ligne éditoriale et ne travaille pas avec n’importe qui. « Nous refusons les contenus qui appellent à la haine, ceux qui sont exagérément violents. On refuse les chaines qui abusent de l’image des enfants comme Swann et Néo par exemple, ça, ce n’est pas la peine d’y penser. C’est une équipe qui décide et on assume l’idée d’être subjectif, et à la fin c’est notre interprétation de la charte qui fait foi », précisait Adrien Menillo à France Inter en octobre dernier. Plus de 20.000 influenceurs sont à ce jour répertoriés sur uTip.

Après avoir conquis le coeur de créateurs francophones, uTip a ouvert un second site ouvert à l’international.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.