Press "Enter" to skip to content

Depuis le début de la crise sanitaire, les influenceurs sont sous pression pour créer du contenu

Influence marketing. Voilà près de 9 mois que nous vivons avec l’épidémie de covid-19. Nos habitudes ont changé et il a fallu s’adapter autant au niveau professionnel que personnel. Le métier de créateurs de contenu n’a pas été épargné. Scrutés plus qu’en temps normal, les influenceurs ont dû imaginer de nouveaux concepts pour divertir leur audience tout en restant à la maison. Certains ont d’ailleurs réussi le pari avec brio!

Même s’ils évoluent sur les réseaux sociaux, leur métier a-t-il été impacté par la crise sanitaire? Les collaborations se sont-elles faites moins nombreuses? Que retiennent les créateurs de contenu de ces derniers mois? Pour répondre à l’ensemble de ces questions, la plateforme d’analyse HypeAuditor a interrogé plus de 1000 influenceurs dans le monde ainsi que des marques.

L’arrivée de nouveaux influenceurs, une pression supplémentaire

Malgré la crise sanitaire, le secteur du marketing d’influence ne semble pas être tant impacté. Depuis le début de l’année, 59% des créateurs de contenu interrogés estiment avoir reçu plus de demandes de collaboration de la part des marques qu’habituellement. Elles ne sont pourtant que la moitié à avoir augmenté leur budget pour investir dans cette nouvelle stratégie. Et celles qui l’ont fait n’ont pas été déçues. 62% d’entre elles ont noté une augmentation des ventes en travaillant avec des influenceurs. Elles sont 40% à avoir observé une hausse de leur engagement après leur collaboration.

« Cette année, nous avons pu voir les marques aux quatre coins du monde réduire leurs budgets marketing et publicitaire, afin de se recentrer sur des activités pouvant générer des résultats et du ROI, mais le marketing d’influence est allé à contre-courant de cette tendance, les marques s’efforçant d’établir des relations personnelles avec leur public dans un monde de distanciation sociale », analyse Alex Frolov, CEO et co-fondateur de HypeAuditor.

Si les chiffres du côté des annonceurs sont bons, ils ne rassurent pas pour autant les influenceurs. Depuis le début du confinement au mois de mars, ils sont nombreux à avoir vu une hausse de l’intérêt chez les marques pour le marketing d’influence, mais ils ont également noté un plus grand nombre de créateurs de contenu qui se démarquent. Avec l’arrivée de TikTok, de nouveaux profils ont su attirer l’attention des annonceurs. 66% des répondants ressentent une pression supplémentaire pour créer du contenu et sortir du lot. Pour 40%, la raison est simple: les influenceurs sont de plus en plus nombreux, notamment depuis la crise sanitaire. 34% estiment cependant que la raison principale est liée au désir d’obtenir le meilleur contrat avec une marque.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

 

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.