Press "Enter" to skip to content

HypeAuditor a inspiré la plateforme française Favikon

Influence marketing. Les « faux influenceurs », ceux qui achètent abonnés et like, ont permis à de nouvelles plateformes de voir le jour. HypeAuditor est la plus connue d’entre elles et permet via un système de notation et d’analyse de données, de savoir si l’instagrameur est crédible ou non. Le succès de l’application est tel qu’aujourd’hui certaines agences l’ont entièrement intégrée à leur solution. Cette success story a également donné des idées à d’autres acteurs.

Au milieu de l’année 2019, la plateforme française Favikon se lançait. Il s’agissait alors d’un outil de recherche via des mots clés et des informations bien spécifiques qui permettaient à l’utilisateur de dénicher l’instagrameur adéquat pour une campagne. La start-up y a référencé des comptes Instagram du monde entier soit 4,5 millions de profils dont 130.000 en France. Sur cette page, l’utilisateur a accès à tout un tas d’informations qui se sont étayées au fil des mois.

Des instagrameurs notés

Si au départ la plateforme se basait uniquement sur de la recherche, elle a depuis peu basculé vers de l’audit. Sur le profil des instagrameurs, il est désormais possible d’avoir accès à des données comme le taux d’engagement moyen par post, le ratio entre le nombre d’abonnés et le nombre d’abonnements, le nombre de commentaires par rapport aux like ou encore les partenariats susceptibles d’intéresser le créateur de contenu. L’objectif de l’outil est d »accompagner ces nouveaux acteurs et leur permettre de déchiffrer la vraie valeur du profil de l’influenceur » sans pour autant proposer d’accompagnement lors du lancement d’une campagne.

Avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme la plateforme Instagram de mise en relation entre marques et influenceurs, l’équipe de Favikon a imaginé de nouvelles fonctionnalités. Les agences ou encore les marques ont la possibilité de laisser un avis sur le profil de l’instagrameur. « Qu’il n’existe pas de plateforme centralisée pour noter les influenceurs est une hérésie. Ce manque de responsabilisation des créateurs de contenu, qui sont aujourd’hui des professionnels à part entière, contribue à limiter l’expansion du marketing d’influence, qui est encore aujourd’hui un canal relativement élitiste », analyse le cofondateur Jérémy Boissinot. Une option qui interpelle néanmoins certains professionnels du secteur.

Il est possible de tester Favikon gratuitement avec un accès très limité aux options. Viennent ensuite 3 offres payantes dont le prix oscille entre 29 euros par mois et 449 euros par mois.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.