Press "Enter" to skip to content

La monétisation YouTube évolue encore une fois, et ça risque de ne pas plaire

YouTube. Le système de monétisation sur YouTube a été l’un des premiers à permettre aux créateurs de contenu de vivre de leur production grâce à la publicité. Le système est souvent copié par des réseaux sociaux qui cherchent à fidéliser leur audience. Dernièrement, TikTok a décidé de donner une somme pour certains vidéastes suivant leur nombre de vues. Mais la fonctionnalité de Google cherche perpétuellement à s’améliorer, même si la plupart du temps, les YouTubeurs n’en sont pas convaincus.

Dernièrement, la plateforme de vidéo a ainsi repensé son processus de validation d’annonces sur les vidéos. Avant même leur publication, le vidéaste a la possibilité de savoir si oui ou non sa publication sera monétisée. En ce mois de novembre, la monétisation évolue une nouvelle fois. Le réseau social a précisé que deux nouvelles mises à jour ont été faites à ce sujet: l’une concerne spécifiquement les États-Unis, la seconde à peu près tout le monde.

Une nouvelle mise à jour

Cette fois-ci, YouTube s’est concentré sur les chaînes qui ne sont encore pas autorisées à se faire rémunérer par la plateforme car elles ne cochent pas toutes les cases. Pour rappel, pour être éligible à la monétisation, il faut avoir réuni « 4 000 heures de visionnage sur des vidéos publiques au cours des 12 derniers mois et atteint 1000 abonnés. » Mais rien n’empêche Google d’apposer quand même de la publicité sur ces contenus moins vus.

« Nous commencerons à diffuser lentement des publicités sur un nombre limité de vidéos provenant de chaînes qui ne font pas partie du programme de partenariat YouTube. Cela signifie qu’en tant que créateur ne faisant pas partie du programme partenaire, vous pourrez voir des publicités sur certaines de vos vidéos. Comme vous ne participez pas actuellement au programme partenaire, vous ne recevrez pas de part des revenus de ces publicités, mais vous aurez toujours la possibilité de faire une demande de participation au programme partenaire comme vous le feriez normalement une fois que vous aurez rempli les conditions d’admissibilité », explique YouTube dans une note de blog.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter Abonnez-vous à notre newsletter

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.