Press "Enter" to skip to content

Pour aider les marques dans leur stratégie d’influence, l’agence Waldo délivre des conseils gratuitement

Influence marketing. Alors que ça fait 10 ans que les partenariats avec les influenceurs font vivre les réseaux sociaux, certaines marques ont encore du mal à se projeter. Et ce ne sont pas les nouvelles fonctionnalités des réseaux sociaux qui vont les y aider. Pour quel budget est-ce qu’il est possible de créer une campagne de marketing d’influence? Quels types de profils sur les applications vont être utiles pour atteindre tel ou tel objectif? Quel outil utilisé et sur quel réseau social?

Pour aider les annonceurs à y voir plus clair avant de débuter un projet avec un créateur de contenu, l’agence lyonnaise Waldo vient de dévoiler un générateur de campagne d’influence. « Ce générateur vous permettra, en fonction de votre cible et de vos objectifs, d’avoir une idée du type de mécanique que vous pourriez mettre en place avec des influenceurs, sur quels réseaux et à quel prix (et nous espérons aider beaucoup d’annonceurs) », détaille Alexis Pineaud le fondateur. Néanmoins, « il ne vous permettra pas de trouver un concept, ou de réaliser toute la mise en place nécessaire à la réalisation de cette campagne ».

Un outil gratuit accessible à tous

Accessible gratuitement via ce lien, ce générateur va permettre aux entreprises de savoir dans quelle direction aller. Il leur faudra renseigner trois éléments: l’objectif visé (amélioration de l’image de marque, lancer un nouveau produit, vendre en ligne…), la cible à atteindre (13-18 ans, 18-25 ans ou 25 ans et plus) et le budget qu’elles sont prêtes à investir.

En fonction des informations renseignées, l’équipe de Waldo partage des conseils. Plus de 135 emails ont déjà été pré-rédigés pour que l’envoie se fasse rapidement. Il comporte plusieurs renseignements:  « une (et parfois plusieurs) idées de mécanique à mettre en place (jeux concours, envoi de produit etc…), le type d’influenceur que nous vous recommandons de contacter (micro, mid-tiers etc…) et le nombre ». L’agence se focalise également sur le réseau social et la fonctionnalité sur lequel se concentrer en y incorporant des détails techniques. « Par exemple, s’il s’agit d’une campagne avec des micro-influenceurs sur Instagram pour de la vente, il faudra faire attention au nombre d’abonnés car en dessous de 10.000, nous ne pouvons pas avoir un lien de redirection, sauf si l’influenceur le met dans sa bio ou dans une IGTV », explique Alexis Pineaud au magazine Les Gens d’Internet.

Alexis Pineaud précise que cet outil est avant tout destiné à ceux qui veulent se lancer dans une campagne de marketing d’influence. « Le générateur ne choisit pas un concept (idée créative) il ne parle pas avec les influenceurs et ne met pas en place la campagne. Il donne simplement des idées à ceux qui ont un budget et qui aimeraient faire de l’influence mais ne savent pas quoi faire », conclut Alexis Pineaud.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.