Press "Enter" to skip to content

Macron appelle les influenceurs à inciter au téléchargement de Tous Anti-Covid

Influenceurs. « C’est dur d’avoir 20 ans en 2020. » Les influenceurs avaient déjà été sollicités à de nombreuses reprises durant le confinement. Ils ont notamment partagé les gestes barrière pour éviter qu’ils ne soient mal reproduits ou oublié par les plus jeunes. Le gouvernement semble avoir compris le rôle que peuvent jouer les créateurs de contenu auprès de leur jeune audience. Alors que la France est en plein dans la seconde vague, Emmanuel Macron a passé un message clair sur Twitter ce 23 octobre. « Que vous ayez 50, 100 ou 1 million d’abonnés sur vos réseaux sociaux, votre voix, votre relai peut sauver des vies », partage-t-il sur le réseau social.

L’objectif de cette communication est de sensibiliser à l’intérêt de télécharger l’application « Tous Anti-Covid », un outil permettant d’identifier les cas contact et donc limiter la propagation de l’épidémie. « Chacune et chacun, avec vos mots, votre ton, vos réseaux, vous pouvez avoir un impact face au virus », poursuit le président. Avec ce discours, Emmanuel Macron souhaite une nouvelle fois atteindre la jeune génération, régulièrement pointé du doigt ces derniers mois quant à son comportement face à la covid-19.

Une stratégie utilisée en Belgique

En Belgique, faire appel aux influenceurs est la stratégie adoptée par la ministre de la santé Christie Morreale. Pour mettre en avant auprès des jeunes l’application belge « Coronalert », qui a le même objectif que « Tous Anti-Covid », plusieurs créateurs de contenu très suivis sur les réseaux sociaux vont être sollicités, comme le mentionne La Meuse. « On va donc demander à des influenceurs de nous aider à leur parler », précisait la ministre à la mi-octobre. Les premiers noms sont sortis. Ainsi, l’instagrameur Gui-Home pourrait faire partie de la campagne.

En France, pour permettre au gouvernement de trouver des profils d’influenceurs prêts à parler de l’application, Kolsquare met à disposition sa plateforme gratuitement, comme ça a déjà été le cas durant le confinement. « Monsieur le Secrétaire d’Etat Cedric O, nous mettons gratuitement à votre disposition la technologie Kolsquare pour mobiliser au plus vite +1,5M de K.O.L. sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et TikTok. Et se donner toutes les chances de limiter la propagation du virus et ses conséquences », appelait sur LinkedIn Quentin Bordage, fondateur et CEO de Kolsquare. Selon des données de l’entreprise, le 23 octobre, seuls 26 créateurs de contenu avaient pris la parole au sujet de l’application touchant 2,7 millions d’abonnés. Seulement 48% d’entre eux seraient âgés de 18 à 24 ans.

En parallèle, le 28 octobre prochain, Gabriel Attal a invité plusieurs influenceurs à le rencontrer comme le dévoile le JDD. Léna Situations, EnjoyPhoenix, Paola Locatelli et Just Riadh sont les premiers noms à être sortis. La première YouTubeuse a partagé sur Twitter qu’elle n’avait pas accepté l’invitation ne se sentant pas « assez préparée ni légitime ». Le rendez-vous sera diffusé sur Twitch à 18h30 et concernera la situation sanitaire actuelle pour tenter de mieux comprendre comment atteindre les jeunes.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.