Press "Enter" to skip to content

La French House Paris, un tremplin pour ces influenceurs

TikTok. « Oh non ce n’est pas Louise ». Ce samedi midi rue d’Alésia dans le 14e arrondissement de Paris, un groupe de jeunes filles semble déçu de nous voir sortir de cette porte noire. Derrière la façade se trouve en réalité une dizaine de créateurs de contenu, devenus populaires grâce à TikTok. Ils s’appellent Louise, Marie Victoire, Rafaël ou encore Maxime et ont entre 16 et 21 ans. Chaque week-end depuis deux semaines, ils se retrouvent au sein de cette villa en plein coeur de Paris pour créer leur vidéo ensemble. Cet espace porte le nom de « French House Paris ». Il s’agit de la première « collab house » française, une tendance tout droit venue des États-Unis.

Depuis plusieurs années, certains créateurs de contenu vivent ensemble en colocation dans de superbes et grandes villas. Leur objectif est de s’entraider pour développer leur audience, leur contenu et décrocher des partenariats plus pertinents. En France, la tendance commence à frémir et le premier projet de ce type a vu le jour en moins d’une semaine après le déconfinement. Ce groupe de travail a été imaginé par Imhotep G. Olympio qui a passé son confinement sur TikTok mais pas pour y créer du contenu.

@thefrenchhouseparisSuperbe visite de @leo.polo @albanedanse♬ PARIS – THEFRENCHHOUSE

Une idée qui a germé en plein confinement

Le jeune homme de 18 ans qui vient tout juste de passer son bac avait déjà eu vent des « collab house » sans pour autant s’y intéresser de plus près. « J’avais été au courant du projet de Jake Paul qui s’appelait Team 10, qui était l’une des premières « collab house » à Los Angeles. Elle réunissait 10 créateurs de contenu sur Instagram, Vine et YouTube. À l’époque, je ne comprenais pas vraiment comme ça fonctionnait. Je n’imaginais pas que derrière il y avait un enjeu business », nous explique-t-il.

Puis dernièrement, la tendance est revenue sur le devant de la scène avec la « Hype House », un endroit qui réunit les stars montantes de Tiktok aux États-Unis. Parmi elles se trouvaient Charli d’Amelio, la créatrice de contenu la plus suivie au monde sur l’application. En moins d’un an, elle a réuni plus de 60 millions d’abonnés. Devant ce succès fulgurant, Imhotep G. Olympio a lui aussi eu envie de permettre à plusieurs TikTokeurs de développer leur audience. Ce projet a mûri pendant plusieurs mois en plein confinement.

« C’est une application que je ne connaissais et ne maîtrisais pas avant de me mettre dessus durant  le confinement », nous confie Imhotep G. Olympio tout juste âgé de 18 ans. « Mon objectif a été d’essayer de comprendre comment des personnes ont pu devenir de véritables stars du jour au lendemain, de savoir comment l’application fonctionne et de connaître les principales différences entre la France et les États-Unis », poursuit-il.

Des créateurs de contenu plus qu’emballés

Une fois qu’il a jugé avoir toutes les cartes en main, il a contacté plusieurs créateurs de contenu pour leur soumettre le projet. Anna Kahn, une amie, est venue l’épauler sur le projet. Imhotep G. Olympio s’est orienté vers des « diamants bruts », comme il aime les appeler. Ce sont des créateurs de contenus avec qui il y a encore tout à faire: créer leur image, développer leur partenariat et leur contenu, les faire passer d’amateurs à professionnels. Sur les 9 influenceurs choisis, seuls 2 étaient en agence qu’ils ont quitté et très peu d’entre eux avaient déjà signé avec un partenariat avec un annonceur.

french house paris
Imhotep G. Olympio et Anna Kahn, les deux fondateurs de la French House Paris. Crédits Photos: Les Gens d’Internet

« J’avais rédigé une petite liste de différents profils: de la beauté, de la mode, de la musique ou encore de la danse. Mais ça n’a pas vraiment fonctionné de cette manière-là puisque j’avais des réponses un peu décousues. J’ai contacté ceux qui selon moi avaient du potentiel et qui seraient aptes à participer à un projet comme celui-ci », se souvient Imhotep G. Olympio. Sur trois maisons sélectionnées, l’équipe choisit la villa Alésia dans le 14e arrondissement de Paris, un espace de 325 mètres carrés qui peut accueillir une dizaine de personnes.

La grande salle principale lumineuse au mur blanc offre à ces créateurs de contenu la possibilité de se filmer quotidiennement pour imaginer leur vidéo TikTok de demain. À leurs côtés, l’équipe de l’agence Imhotep and co est là pour les accompagner: photographes et stylistes les épaulent pour les photos à publier sur Instagram, une équipe dédiée à la production les conseille sur la manière de faire leur TikTok.

Voir au-delà de l’influence

Si l’idée est de développer leur présence sur les réseaux sociaux et de la rendre plus professionnelle, l’agence veut aller au-delà de l’influence. « L’objectif est d’accompagner tous les créateurs de contenu de la « house » vers une réelle professionnalisation, vers une image qui va attirer plus facilement les marques, qui va débloquer une toute nouvelle audience et qui surtout derrière va leur permettre d’utiliser l’influence qu’ils ont actuellement comme tremplin pour faire quelque chose d’autre », nous explique Imhotep G. Olympio « J’ai des fiches assez détaillées sur chacun des créateurs de contenu participants à ce projet avec à la fin leurs objectifs finaux ».

Chaque profil sélectionné avec soin à un but différent à atteindre. « Certains voudraient se lancer dans de la mode, dans la création de sneakers, dans le sport, dans le cinéma ou encore dans la musique. Avec notre agence, c’est tout leur talent que l’on souhaite mettre en avant et tout ce qu’ils ne disent pas encore sur les réseaux sociaux », nous détaille le fondateur de l’agence. Les créateurs de contenu  » vendent les produits et les projets des autres. On aimerait mettre l’accent sur la vente de leur propre marque, de leur propre talent et de leur propre produit », poursuit-il.

French House Paris
Un photographe, un réalisateur, un styliste et d’une maquilleuse épaulent les influenceurs durant le week-end. Crédits photos: Les Gens d’Internet

Le projet a seulement deux semaines. Les créateurs de contenu et l’équipe de l’agence ont pour le moment organisé deux week-end au sein de la villa mais déjà le nombre de demandes de partenariats a augmenté dans les boîtes mails des TikTokeurs. Le profil de la « French House » sur TikTok a dépassé les 400.000 abonnés, certains créateurs de contenu ont réuni 200.000 abonnés supplémentaires sur leur profil. Un engouement qui étonne Imhotep G. Olympio et Anna Kahn mais qui les rassure quant à l’intérêt de ce projet.

Pour ce second week-end, l’emploi du temps des influenceurs reste chargé: des invités sont venus les rencontrer comme la chanteuse Carla, interprète de « Bim Bam Boum », l’équipe d’Universal Music a fait également le déplacement comme de nombreux médias. Le projet semble bien parti pour perdurer et d’ici la rentrée, certains créateurs de contenu pourraient devenir colocataires.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.