Durant le coronavirus, la Croix-Rouge fait appel aux influenceurs

Durant le coronavirus, la Croix-Rouge fait appel aux influenceurs

Influenceurs. Sur TikTok durant l’épidémie de coronavirus, la Croix-Rouge britannique a fait appel à l’acteur Jason Isaacs, alias Lucius Malefoy dans Harry Potter, pour inciter les Anglais à faire des dons. Au niveau international, c’est une autre stratégie qui a été adoptée. L’association a décidé de créer son premier réseau mondial de créateurs de contenu. L’objectif est de lutter contre la désinformation à propos du Covid-19 et de partager des informations vérifiées et sûres.

Si l’OMS et les gouvernements font en sorte de diffuser au plus grand nombre des informations liées à ce que nous vivons actuellement, les plus jeunes sont la catégorie la plus difficile à atteindre. Ils sont peu à lire les médias traditionnels, plus préoccupés par ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux. « Diffuser les bonnes informations en cas d’urgence est aussi important que les soins de santé », a déclaré Nicola Jones, responsable des médias pour la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge (FICR), dans un communiqué.

Une douzaine d’influenceurs contre la désinformation

Pour toucher ces jeunes, la Croix-Rouge a fait appel à l’agence de marketing d’influence Billion Dollar Boy. Une douzaine d’influenceurs ont été triés sur le volet et ont rejoint ce tout nouveau programme. Au total, ils peuvent atteindre plus de 2 millions de personnes si l’on réunit leur audience. On peut ainsi retrouver Antonio Nunziata avec plus de 230.000 abonnés. Il habite en Italie, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus.

À ses côtés se trouve la Britannique Katie Woods, blogueuse spécialisée dans la décoration intérieure, qui compte une communauté de près de 190.000 personnes. D’autres pays comme les Émirats arabes unis ou encore le Mexique ont également leur porte-parole. « Ils ont un niveau d’accès aux jeunes que les autorités publiques ou les organisations caritatives n’ont pas », précise Nicola Jones.

Comment la campagne va-t-elle s’organiser? Chaque semaine, la FICR va leur envoyer un brief. Ils pourront alors travailler un contenu à partir de ce message pour le transmettre à leur communauté. Avant qu’il ne soit diffusé, ils doivent le faire valider auprès des équipes de la Croix-Rouge.

Crédit photo : Benoit Frenette

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.