Press "Enter" to skip to content

Le hashtag, un atout pour une campagne d’influence marketing

Influence marketing. Il y a quelques jours, l’agence Kolsquare publiait une nouvelle étude pour mesurer l’impact d’une campagne de marketing d’influence. Intitulée « Le ROI du marketing d’influence« , on peut y retrouver différents éléments qui, en lien avec les objectifs fixés en amont du projet, permettent de connaître l’impact d’une collaboration avec des créateurs de contenu.

Avec les réseaux sociaux, il est aujourd’hui possible d’accéder à de multiples données pour savoir si le travail a été une réussite ou pas. Il y a les likes, le nombre de commentaires, les abonnés, les partages, le nombre de ventes… et aussi les hashtags. Pour le cabinet de conseil &Associates, ce mot précédé d’un « # », est une aubaine pour les annonceurs qui souhaitent en savoir davantage sur leurs clients. L’équipe vient de partager une étude de cas à ce sujet. « Mesurer, collecter, écouter et analyser, tout cela peut se faire à travers vos opérations de marketing d’influence par le monitoring de hashtag associé à vos campagnes », précise la cofondatrice Deborah Bete.

Des publications Instagram très utiles pour les marques

Pour illustrer ses propos, le cabinet de conseil s’est appuyé sur le hashtag #cleanbeauty, monitoré sur l’ensemble du web. Les publications ont été scrutées durant plusieurs jours pendant la collaboration et &Associates a pu s’appuyer sur plusieurs données pour en connaître l’impact: les impressions (nombre de fois où les publications ont été vues par les internautes), le reach (nombre de personnes uniques qui ont vu la publication) et le taux de répétition (le nombre de fois qu’un utilisateur voit passer une publication avec ce même hashtag).

À côté de ces données chiffrées, d’autres informations permettent aux annonceurs de mieux comprendre leur cible. Grâce au hashtag, il est possible de retrouver sur un seul et même espace plusieurs publications qui permettent en un coup d’oeil de se faire une idée visuelle de comment les influenceurs se sont appropriés le produit. Cette image peut aider la société a imaginé une communication prochaine. De cette manière, &Associate précise que l’annonceur « identifie le décalage éventuel entre l’image de marque voulue et celle perçue par les consommateurs. »

Le hashtag permet enfin de savoir quel public s’intéresse aux produits ou aux services. Dans le cas de #cleanbeauty, le cabinet de conseil a été étonné de savoir qu’une publication sur trois provenait d’un homme.

Pour en savoir plus sur cette étude de cas, rendez-vous ici.

À regarder également:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.