Press "Enter" to skip to content

Cet Instagrameur a trouvé une solution pour ne plus « perdre du temps » sur le réseau social

Instagram. « Instagram est une putain de belle plateforme » si… tu l’utilises à bon escient. Si la plateforme semble mettre tout en place pour que ses utilisateurs s’y sentent le mieux possible, une action en fin de semaine dernière montre qu’il y a encore du chemin à faire. Au Québec, le danseur, chanteur et comédien Tommy Tremblay a décidé de ne plus se laisser envahir par l’application.

Quotidiennement, il avait le réflexe d’allumer son téléphone et de se rendre sur Instagram pour regarder tout et n’importe quoi. Ce 24 janvier, l’instagrameur a pris conscience de « cette perte de temps » et a voulu y remédier. Sa solution? Se désabonner de tout le monde pour n’avoir rien à regarder lorsqu’il ouvre son application. « On est libre de consommer ce que l’on veut », a-t-il expliqué en stories à sa communauté pour expliquer son geste. « Nous qui produisons du contenu sur Instagram, nous sommes aussi des consommateurs. Je passe tellement de temps sur l’application à stalker des personnes sans savoir pourquoi. Maintenant je me suis désabonné de tout le monde. Quand j’ouvre mon Instagram, je ne vois aucune stories, je n’ai rien dans mon feed juste ma photo », a-t-il poursuivi.

Un manque d’inspiration

Il a continué ses explications en détaillant que les créateurs de contenu ont besoin d’inspiration. « Je regarde des gens faire des conneries et pendant ce temps moi, je ne fais rien. C’est une perte de temps et un manque d’inspiration dans ma vie. C’est moi, c’est mon problème, c’est moi qui ne checkais pas le bon contenu et qui perdait son énergie là-dedans, s’est confié Tommy Tremblay, avant de conclure. « Toutes ces réflexions c’est surtout pour moi parce que c’est pour moi que je vis. Mais si ça peut aider des gens à rester inspirer par cette vie mystérieuse… »

Son geste a été salué par d’autres créateurs de contenu québécois. L’instagrameuse Cindy Cournoyer a partagé l’initiative et a décidé de se désabonner des pages qu’elle ne voyait jamais. « Je me suis désabonnée de contenu auquel je me comparais, ou que je n’avais pas vu depuis longtemps. C’est quelque chose que l’on devrait tous faire, on est tous des consommateurs actifs, on a le droit de consommer ce que l’on veut », a-t-elle partagé en stories.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.