Press "Enter" to skip to content

L’univers de l’influence marketing évolue en 2020 avec ces nouveaux projets

Influenceurs. Une émission façon télévision sur les réseaux sociaux, une seconde sur Amazon Prime et la question des enfants sur YouTube. Voici les grands bouleversements auxquels va faire face le secteur du marketing d’influence ces prochains mois.

Pour commencer l’année, la rédaction vous a préparé un récapitulatif de ces trois gros dossiers qui vont animer l’année.

Des YouTubeurs sur Amazon Prime

Ces prochains mois risquent d’être chargés en grosse production. Des créateurs de contenu comme Norman, Cyprien, Natoo ou encore le duo Mcfly et Carlito vont se retrouver à la tête d’une nouvelle émission diffusée sur Amazon Prime. Le show va s’appeler « True Story » et sera à « la croisée entre la fiction et le talk ». Le principe? 6 YouTubeurs vont replonger « leurs invités de marque dans les épisodes les plus hilarants et embarrassants de leurs vies et en feront renaître les scènes les plus folles dans des clips de fiction » détaille la société dans un communiqué de presse.

Pour le moment aucune date de sortie n’a été précisée. Juste un teaser a été publié où l’on voit la majorité des animateurs.

Certains créateurs de contenu pourraient nous surprendre davantage. Lors de leur passage dans l’émission « Quotidien » le 20 décembre dernier, le duo Mcfly et Carlito a remporté un défi lancé par Yann Barthès. « Si Yann gagne, on lui donne les clefs de notre chaîne, les accès et tu publies la vidéo que tu veux », a expliqué Carlito. Et si c’est l’animateur qui perd, ils gagnent « un prime sur TMC », les a défiés le présentateur. Et ils ont gagné… Reste à savoir s’il s’agissait réellement d’une blague ou si ça annonce l’arrivée prochaine des deux YouTubeurs sur le petit écran.

Une émission par Webedia

Webedia ne fait pas les choses à moitié. Après l’émission sur Amazon Prime avec une partie de leurs créateurs de contenu, le groupe lance pour l’année 2020 une chaîne en direct destinée aux millennials. Le programme sera diffusé pour la première fois durant la seconde quinzaine de janvier sur YouTube, Facebook, Twitch, Twitter et Dailymotion. Il s’appellera sobrement « leLive ». Au total, 60h de programme seront mis en ligne chaque semaine. Ces émissions seront enregistrées en direct avant d’être publiées. L’objectif de Webedia est de créer « un rendez-vous avec les 15-35 ans », détaille Thierry Boyer, directeur général de Mixicom. Ce sera un mix entre « la radio libre, la télé et le digital ».

Des personnalités du Web mais aussi du petit écran se passeront l’antenne. Côté santé, il sera ainsi possible de retrouver Michel Cymès accompagné de Julien Menielle et de Marine Lorphelin, ancienne miss France 2013 devenue médecin. Les programmes aborderont aussi les thèmes de la culture, de la musique ou encore du sport. Le nom des premiers animateurs a été dévoilé par Webedia: Guillaume Pley, Cyprien, Jimmy Labeeu ou encore Agathe Auproux seront présents.

« leLive » aura son propre site dédié ainsi qu’une application. Les émissions seront disponibles en replay sur les différentes plateformes.

Les enfants sur YouTube

Après la fin des like sur Instagram, une seconde nouvelle pourrait bouleverser cette fois-ci le monde de YouTube. La plateforme de vidéos a récemment durci ses règles de publicité concernant la mise en scène des enfants dans les vidéos familiales. Susan Wojcicki, la PDG du réseau social, a ainsi déclaré que toutes vidéos destinées aux enfants ne pourront plus être commentées et les publicités ne pourront plus être personnalisées. Cette nouvelle réglementation sera mise en place dès janvier pour toutes les vidéos où des enfants de moins de 12 ans apparaîtront à l’image.

Plus récemment en France, c’est un député d’En Marche qui a fait une proposition de loi concernant les petits sur YouTube. Bruno Studer souhaite soumettre ces enfants aux mêmes règles imposées aux enfants acteurs ou mannequins. Ce projet a pour objectif de mieux les protéger contre le travail forcé en obligeant les parents à déclarer les activités de leur progéniture et de fixer un salaire. Cette rémunération sera conservée et bloquée jusqu’à la majorité de l’enfant. Bruno Stader souhaite aussi mettre en place le droit à l’oubli ce qui permettrait à tout le monde de demander la suppression d’images le concernant sur ce genre de plateforme. Mais pour cela, il faut que les sites collaborent…

Le texte de loi a été présenté le 4 décembre et pourrait être examiné par les députés très rapidement.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.