Emma CakeCup évoque ses problèmes de peau pour la première fois

Emma CakeCup évoque ses problèmes de peau pour la première fois

Instagram. EnjoyPhoenix, Léa Elui… Les instagrameurs sont plusieurs à avoir déjà partagé leur peau dans leur état naturel. Leur message? Toujours le même. Celui de s’assumer et de ne pas croire que leur vie est parfaite. D’ailleurs, pour inciter les utilisateurs à se montrer tels qu’ils sont, le réseau social a désormais supprimé tous les filtres à effet « chirurgie esthétique ».

C’est une nouvelle fois sur Instagram, qu’une créatrice de contenu s’est confiée sur ses problèmes d’acné. Depuis quelques jours, Emma CakeCup a une poussée de boutons. La jeune fille a affiché sa peau au naturel en partageant deux photos. « Je vous avoue que ce n’est pas facile de poster une photo comme ça. Mais c’est moi, sans rien sur ma peau à part une crème hydratante », écrit-elle en légende de la photo.

Une instagrameuse normale

En partageant son visage sans maquillage, Emma CakeCup souhaite montrer à sa communauté qu’elle est normale avec les mêmes problèmes que beaucoup de monde. « J’ai des boutons, j’ai des cils qui partent en couilles, j’ai des pellicules etc. Je suis comme tout le monde. Et c’est vrai que sur instagram, je me montre toujours sous mon meilleur jour », poursuit-elle. Pour sa communauté, l’influenceuse a pris l’habitude de partager des photos d’elle en maillot de bain dans des lieux paradisiaques. Elle ne publie que très rarement des images qui ne la mettent pas en valeur. Avec cette publication, l’influenceuse a décidé de s’assumer et de partager un message de bienveillance. « Assumez vous, vous êtes beaux que vous ayez des boutons, des kg en trop, des kg en moins », conclut-elle.

Cette dernière phrase vaut aussi pour l’instagrameuse. En story, elle se confie plus en profondeur sur ces boutons qui sont apparus sur son visage. « Je vous avoue que là ma peau est devenue un complexe. J’ai toujours eu des petits boutons mais jamais des trucs comme ça », confie-t-elle. Emma CakeCup explique qu’ils sont apparus à cause de la pilule qu’elle prend. Comme pour les autres créatrices de contenu avant elle, il semblerait que l’instagrameuse utilise le réseau social pour faire sa thérapie.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.