Sur YouTube, quelles sont les nouveautés pour les influenceurs?

Sur YouTube, quelles sont les nouveautés pour les influenceurs?

YouTube. L’été est passé vite mais les réseaux sociaux n’ont pas pour autant arrêté de tourner. Les équipes de chez Instagram, YouTube et TikTok ont mis en place de nouvelles fonctionnalités tout au long du mois de juillet et du mois d’août. Ils essayent, tant bien que mal, de chouchouter les créateurs de contenu comme ils le peuvent. Et ils ont raison! De nouvelles plateformes comme PopBase ou encore Mixer voient le jour et cherchent à attirer le plus d’influenceurs possible.

Qu’à-t-on appris cet été sur YouTube? Qu’est-ce qui va changer pour les créateurs de contenu? Cet article va passer en revue les différentes nouveautés qui sont susceptibles d’intéresser les influenceurs et de les aider dans leur travail. Car YouTube et les vidéastes, ce n’est plus tellement une histoire d’amour. L’algorithme et les démonétisations successives ont agacé les créateurs tout au long de l’année.

Une nouvelle fonctionnalité pour une meilleure rémunération?

Pour retrouver un peu de grâce à leurs yeux, la plateforme de vidéo teste actuellement une nouvelle fonctionnalité pour mieux les rémunérer. YouTube a développé une application nommée « Fundo ». Cet outil va permettre aux vidéastes de créer des événements pour rencontrer leur communauté. Plusieurs YouTubeurs auraient déjà pu tester le service. La Canadienne Jessi Vee a animé un forum de discussion avec plusieurs abonnés. Pour pouvoir lui parler, il fallait débourser 9 dollars. Hannah Forcier a quant à elle, organisé une séance photo facturée 40 dollars.

Pour le moment Google n’a pas précisé quand le service sera accessible et dans quels pays. Personne ne sait non plus à qui il sera destiné: est-ce que tous les créateurs y auront accès?. Fundo a été développé en interne au sein de l’incubateur Area 120. Ce lieu permet aux employés de travailler sur des projets annexes pendant leur temps de travail.

Des abonnés privilégiés

YouTube n’en est pas à son premier essai en ce qui concerne les idées pour mieux rémunérer ses créateurs. Depuis quelques temps déjà, ces derniers ont la possibilité de faire payer leurs abonnés pour accéder à du contenu en exclusivité publié. Pour cela, ils doivent activité le bouton « rejoindre » sur leur chaîne. Le prix des abonnements mensuels varient entre 90 centimes et 50 dollars par mois. Plusieurs niveaux d’adhésion peuvent être mis en place.

Jusqu’ici, il s’agissait d’un espace où les abonnés pouvaient échanger avec le vidéaste, avoir accès à des prix au rabais sur les collaborations etc. Il sera bientôt possible aux YouTubeurs d’ajouter une nouvelle option à ces abonnements: des vidéos exclusives pour inciter les abonnés à rejoindre les privilégier. Des lives seront aussi proposés dans quelques temps.

Des nouveautés pour les chaînes YouTube

Après avoir tenté de trouver des solutions à la perte de revenus des créateurs de contenu, YouTube a travaillé sur la présentation des vidéos et des chaînes. Les vidéastes le savent, la miniature est très importante pour attirer du public. Pour prouver que c’est un outil à ne pas prendre à la légère, Google a décidé de réaliser un test. Le « thumbnail » sur la page d’accueil de certains utilisateurs était plus gros que la normale. Ceux ayant fait partie de l’expérimentation n’ont pas tellement apprécié le nouveau design.

Ce n’est pas drôle, YouTube. Je suis désolé, mais c’est la pire mise à jour que j’ai jamais vue. Maintenant la page d’accueil est inutilisable. Je ne peux pas regarder des vignettes aussi grandes, mes yeux ont mal. Vous ne pouvez pas tout rendre gigantesque, parce que maintenant tout le monde peut voir ma page d’accueil derrière mon dos.

Autre nouveauté qui risque de plaire davantage aux vidéastes. Il leur est désormais possible de connaître le pourcentage de personnes ayant activé le paramètre « toutes les notifications » ainsi que ceux ayant activé la cloche. Un chiffre permettant aux YouTubeurs de savoir si leurs abonnés ont souscrit à ce type d’option. Ils ne manqueront certainement pas de leur rappeler si peu de monde l’ont fait!

Des demandes de droits d’auteur plus exigeantes

Enfin, les vidéastes vont arrêter de voir leurs vidéos se démonétiser par un son en fond de leurs images. La plateforme a fait une mise à jour concernant les revendications des droits d’auteur. Depuis quelques temps déjà, l’option « Signalement de vidéo » permettait à chaque utilisateur de dénoncer l’utilisation d’une image ou d’un son soumis à des droits d’auteur. Si c’est avéré, l’auteur de la vidéo perd la monétisation. Dorénavant, il faudra être plus précis dans la demande en indiquant le passage qui viole les conditions. Si le moment est très court ou utiliser de manière non intentionnelle (comme de la musique dans un magasin), les titulaires de droits d’auteur ne se verront pas attribuer la monétisation de la vidéo.

On termine avec une (mauvaise) nouvelle pour certains créateurs de contenu. D’après 11 modérateurs de YouTube interrogés par le Washington Post, la plateforme de vidéo serait plus indulgente sur les contenus des chaînes à forte audience. Ces derniers avaient pour mission de visionner les vidéos pour savoir si le contenu violait ou non les conditions d’utilisation. Certains d’entre eux ont avoué que pour des chaînes comme celles de Pew Die Pie ou de Logan Paul, Google fermait les yeux certaines fois. Si un vidéaste ne répond pas aux conditions, sa vidéo peut être supprimée, démonétisée et le compte suspendu. Est-ce étonnant quand on sait que la plateforme ne vit que via la publicité? Retirer un espace publicitaire sur une vidéo qui fera des millions est une réelle perte pour Google…

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Un commentaire sur “Sur YouTube, quelles sont les nouveautés pour les influenceurs?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.