Press "Enter" to skip to content

Réalité ou Fake news: 3 rumeurs sur le marketing d’influence expliquées

Influence marketing. Les premiers influenceurs ont beau avoir plus de 10 ans de métier, leur emploi du temps et leur rôle restent encore un mystère pour certains annonceurs. Pourquoi est-il intéressant de travailler avec un influenceur? Pourquoi le payer? Quels objectifs va-t-il m’aider à atteindre? Les questions sont nombreuses et parfois il est compliqué d’y répondre. Et rien n’est fait pour nous aider!

Le milieu du marketing d’influence a cette particularité où chaque campagne est différente et donc demande un budget, un brief et des influenceurs différents. Le secteur et son fonctionnement restent encore très flous pour de nombreuses personnes, ce qui donne lieu à de nombreuses rumeurs. Voici 3 d’entre elles qui reviennent très souvent mais qui n’ont pas lieu d’être, ou peut-être que si!

Toutes les marques peuvent faire appel à un influenceur

Devant le succès fulgurant de certaines marques après avoir collaboré avec un créateur de contenu, certains annonceurs ont eux aussi envie de se lancer. Devant de telles campagnes, certains seraient tentés de dire que toutes les marques peuvent faire appel à un influenceur.

FAUX: avant de se lancer dans une campagne d’influence, il y a toujours une liste de questions à se poser: quels sont mes objectifs? En quoi un influenceur peut-il m’aider à les atteindre? Si le but recherché peut se réaliser sans l’appui d’un créateur de contenu, pas besoin de se forcer. Une prochaine campagne pourra être pensée avec ce type de collaboration. Vouloir à tout prix faire de l’influence peut parfois desservir les marques. Il est donc primordiale de bien réfléchir en amont.

S’il s’avère pertinent de travailler avec un créateur de contenu, il faut ensuite bien réfléchir à quel profil choisir. Car si toutes les campagnes n’ont pas intérêt à utiliser l’influence, tous les influenceurs ne peuvent pas travailler sur un même projet!

Les influenceurs ne sont pas très jeunes

Avec l’arrivée de plateforme comme TikTok qui jusqu’ici n’attirait que les 16-25ans, certains annonceurs peuvent penser que les créateurs de contenu en France sont tous très jeunes. Mais si l’on regarde de plus près, les blogueurs installés depuis une dizaine d’années continuent d’être actifs et ont pour certains passé la trentaine.

VRAI : les créateurs de contenu en France ne sont pas des mineurs! Selon la dernière étude de Reech, 30% d’entre eux sont âgés entre 19 et 25 ans, 24% entre 26 et 30 ans ainsi que 18% entre 31 et 35 ans. En résumé, 71% des influenceurs ont entre 19 et 35 ans. Les mineurs sont moins de 10%.

Les influenceurs sont payés pour ne rien faire

Les influenceurs sont trop bien payés pour ce qu’ils font. C’est sûrement l’une des phrases que vous avez déjà entendu lors d’une conversation sur le thème de l’influence. Mais est-ce la vérité?

FAUX : derrière la création d’un contenu, il y a du travail! Pour une vidéo ou même une photo, les créateurs de contenu recherchent des idées avant de les mettre à exécution. Pour les aider à les réaliser, certains se font épauler par un assistant, un photographe ou encore un agent. Des profils qu’il faut rémunérer. « La création du contenu prend du temps », nous a confié l’instagrameuse Alix Grousset lors d’une interview vidéo.

Tous les créateurs de contenu ne se font pas systématiquement rémunérés pour un placement de produit. Selon une étude de Launchmetrics où plus de 300 influenceurs ont été interrogés, 48% d’entre eux ont travaillé gratuitement avec une marque en 2019, soit 10% de plus qu’en 2018.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez notre chaîne YouTube
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.