Press "Enter" to skip to content

Be’Art Agency privilégie le contenu aux nombres d’abonnés

Marketing d’influence. Faut-il plutôt se tourner vers un influenceur aux millions d’abonnés? Ou privilégier quelqu’un avec une communauté plus petite? La question se pose chez les marques mais aussi en agence? Be’Art Agency a décidé de laisser de côté le nombre d’abonnés pour se focaliser sur la création, les valeurs et les messages transmis par le créateur de contenu.

Cette agence parisienne a été créée par Lucie Barragan. Il y a quelques années avec son compagnon, ils lancent leur webmagazine « Be’Art Magazine ». Parallèlement à cette activité, la jeune femme a fondé une activité de conseil en marketing d’influence et créations de contenus pour les marques. Avec cette double casquette, elle connaît « parfaitement les rouages des médias ». Pour Les Gens d’Internet, elle explique la manière dont elle collabore avec des influenceurs.

***

Qu’est-ce que l’agence Be’Art Agency ?

Pour nous la création est essentielle et son renouvellement vital. Be’Art Agency est donc le pendant de Be’Art Magazine. Ce n’est pas une agence comme les autres. Au quotidien, nous nous questionnons sur la manière dont nous pouvons faire évoluer le modèle et accompagner nos clients. La dimension humaine est au centre de toutes nos préoccupations! Nous accompagnons nos clients sur des stratégies d’influence et de la création de contenu. L’intérêt premier pour nos clients, c’est aussi la possibilité de médiatisation instantannée via notre webmagazine. Be’Art Agency est un cabinet de conseil en stratégie digitale à l’écoute de ses clients.

Pourquoi proposes-tu à tes clients de collaborer avec des influenceurs ?

L’influence, c’est le pouvoir de la recommandation à grande échelle. Qui n’a jamais été influencé par un ami pour tester tel restaurant, de visiter telle exposition ou de partir en voyage dans un pays recommandé? Avec les influenceurs c’est le même principe. La seule différence c’est que l’on touche plus de monde et plus rapidement. Encore, faut-il bien les choisir et éviter les fausses communautés! Recommander un service ou des produits à des fantômes ne sera jamais bénéfique et peut même virer à la faillite dans le pire des cas. Il est indispensable d’être bien accompagné. On voit encore de grandes marques se faire berner et c’est très dommage pour elles! Les budgets liés à l’influence sont en constante augmentation compte tenu des résultats obtenus. Attention à l’utiliser à bon escient et à vous faire bien accompagné!  

Un influenceur qui perdurera dans le temps est un influenceur qui croit réellement aux produits qu’il recommandent. S’il le fait uniquement pour la rémunération, cela s’essouflera. Nous recommandons à nos clients de travailler avec les meilleurs influenceurs pour atteindre nos objectifs. Je me souviens d’une campagne d’influence où le client hésitait entre une influenceuse à plus de 100K et une autre à 5K à peine sur Instagram. C’est la seconde qui a été choisie pour la qualité de son contenu, sa direction artistique, sa pâte.

Aussi, l’influenceuse à 5K est beaucoup moins sollicitée que celle à 100K, ce qui nous a permis de tisser un véritable lien avec elle. Notre problématique était de créer du contenu et de la notoriété. Nous avons privilégié la dimension « création de contenu », en choisissant une petite communauté engagée qui va monter au fil du temps plutôt qu’activer un profil qui aurait accepté cette opération parmi les centaines d’autres demandes. Nous sommes ravis de constater que nos clients suivent nos recommandations. Je ne dis pas qu’il faut travailler qu’avec des micro-influenceurs. Il faut avant tout se demander quels sont les objectifs de la campagne et pourquoi je souhaite travailler avec tel ou tel influenceur.

De quelles manières choisis-tu les influenceurs avec qui tu travailles ?

Nous sommes l’une des rares agences à ne pas choisir les influenceurs à leur nombre de K. La qualité passe avant la quantité! Et pour nous, c’est réellement important d’expliquer à nos clients la dimension créative avant le nombre d’abonné. Le talent ne se mesure pas au nombre d’abonnés. Pour trouver les bons influenceurs, nous avons notre propre réseau et avons développé un outil en interne de ciblage efficace pour nos campagnes. Nous réalisons également une veille quotidienne avec nos équipes. Il est important de choisir des influenceurs en adéquation avec les valeurs de la marque et une communauté engagée. Il ne suffit pas seulement de prendre contact avec eux. Le travail va bien plus loin que cela, sinon vous n’aurez pas besoin d’être accompagné par un expert(e)!

As-tu déjà rencontré des difficultés avec un créateur de contenu ?

Oui, bien entendu c’est déjà arrivé mais nous trouvons toujours une solution pour que chaque partie ne soit pas lésée. Il y a toujours une cause à n’importe quel conflit, le plus simple est de la comprendre, l’analyser et réfléchir comment la prochaine fois on peut l’éviter. Les campagnes parfaites sans problème n’existent pas!

View this post on Instagram

L'art ne m'a jamais réellement quitté et mes études en histoire de l'art y sont forcément pour quelque chose ! Quand je me retrouve dans une toute petite salle by @yayoikusama_ comme celle-ci remplie d'une sorte de peluche à la Fondation Louis Vuitton c'est juste surprenant ! La semaine dernière j'ai enchaîné plusieurs vernissages, dont celui-ci, la collection Courtauld à la Fondation Louis Vuitton. Je vous prépare des articles sur ces expositions ! J'ai aussi donné un cours sur l'influence, mon parcours, sur comment j'organise mes journées entre la rédaction sur Be'Art Magazine et l'agence de conseil en relations presse, marketing d'influence et la création de contenu que j'ai créé. Cette année, nous fêtons nos 5 ans sur Be'Art Magazine. Ce n'est pas facile tous les jours mais on s'éclate et on adore collaborer avec des marques qui nous ressemblent ! On crée du contenu, on rencontre des personnes incroyables c'est ça notre quotidien ! Ce projet ce n'est pas rien, dans quelques jours je vous dévoilerai un très beau partenariat dans le milieu artistique ! #beArtLovesLouisVuitton

A post shared by Lucie Barragan (@lucie_beartmagazine) on

Penses-tu qu’au sein de ton agence, tu vas recevoir de plus en plus de demandes pour des partenariats avec des influenceurs lors de ces prochaines années ?

Les influenceurs nous contactent déjà en direct. Nous recevons également des recommandations de notre réseau. Ils savent que si nous avons un projet créatif en lien avec leur blog, à leur proposer, nous les activerons. Grâce au digital et aux différents canaux de communication il est facile d’entrer en contact. Et en même temps, il peut être laborieux de déceler les vrais des faux influenceurs, si vous ne faites pas appel à un expert.

Nous sommes toujours ravis de découvrir de nouveaux créateurs de contenu. Il ne faut pas l’oublier, un influenceur est avant tout un créateur de contenu ayant une communauté en adéquation avec les valeurs de la marque que nous souhaitons mettre en avant. L’humain passera toujours avant tout programme de ciblage, en tout les cas c’est que nous pensons et revendiquons chez Be’Art Agency.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.