Etam en Laponie teste le social shopping sur Instagram avec des influenceuses

Etam en Laponie teste le social shopping sur Instagram avec des influenceuses

Influence marketing. Ça ne vous a certainement pas échappé. Un beau groupe d’influenceuses, constitué entre autres d’AnnaRvr, de Style Tonic, de Noholita, de Diane Perreau ou encore de L’armoire de Soso, sont actuellement en plein voyage presse en Laponie. Elles ont été invitées par Etam à venir passer quelques jours dans le village du père Noël. On a ainsi pu suivre leurs aventures en traîneaux ou encore dans un bain chaud ou complètement glacé, grâce à leurs stories sur Instagram. Entre deux activités, les influenceuses nous partagent leurs superbes tenus qui tiennent chaud.

Car si elles sont invitées en Laponie, c’est pour une campagne de communication orchestrée par l’enseigne. En plus des activités proposées tout au long de la journée, les créatrices de contenu portent les dernières nouveautés de la marque. Pyjamas, doudounes, ponchos… tout y passe et chacune met en avant un produit qu’elles apprécient particulièrement. Sur Instagram, certains profils vont même plus loin. Sur l’une des publications de Diane Perreau durant ce voyage, l’influenceuse porte la doudoune matelassée de la marque. Lorsque l’on regarde son post directement sur l’application mobile, on se rend compte qu’un petit onglet « shopping » est visible.

En cliquant dessus, un lien nous renvoie vers la page de vente de ce fameux produit. Coup de chance, en ce moment, il est possible de bénéficier d’une réduction de -50%. Diane Perreau n’est pas la seule à avoir activé cette option shopping durant ce voyage. Pour voir un second exemple, c’est sur les stories de Noholita qu’il faut aller regarder. L’influenceuse a elle aussi mis en avant cette fameuse doudoune. Sur les images, on peut y voir un lien s’afficher. Il renvoie directement vers une page de vente, mais qui ne fait pas sortir l’utilisateur de l’application. Encore une fois, le petit onglet « shopping » est visible sur les images, ce qui signifie que le lien précisé, n’est pas le même qu’habituellement. Une stories plus tard, Noholita utilisera le même procédé pour mettre en avant un bas de pyjama.

Toutes les créatrices présentes durant ce voyage n’ont pas utilisé l’option shopping d’Instagram. Elles ont cependant joué le jeu du partage de liens renvoyant vers les pages de vente des produits qu’elles portent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.