Les meilleurs conseils d’Antton Racca pour réaliser ses vidéos sur TikTok

Les meilleurs conseils d’Antton Racca pour réaliser ses vidéos sur TikTok

TikTok. Si au mois de novembre, vous avez passé de nombreuses heures sur TikTok, il y a un contenu qui n’a pas pu vous échapper. Le vidéaste Antton Racca a publié une nouvelle fiction, baptisée « Le Stalker ». En trois épisodes, il raconte l’histoire d’un type assez terrifiant qui le suit dans les rues de Paris, dans le métro et même chez lui. Ces trois capsules ont réuni plus de 10 millions de vues chacune, une véritable réussite pour le créateur de contenu, mais aussi pour sa communauté. Dans les commentaires, les utilisateurs ne manquent pas de débattre et de donner leurs avis.

Si vous cherchez vous-même à avoir une certaine popularité sur TikTok, l’exemple d’Antton Racca ne peut que vous donner envie. Mais comment faire? Existe-t-il un schéma bien précis à suivre pour réunir des millions de vues sur l’application? Si oui, quels seraient les conseils à avoir en tête? Pour répondre à l’ensemble de ces questions, nous avons passé un petit moment en visio avec Antton Racca pour avoir son retour d’expérience.

@anttonraccaLe stalker – Partie 1♬ son original – Antton Racca

L’introduction d’une vidéo, la clé du succès sur TikTok

Son aventure à lui sur TikTok débute un mois avant le confinement, en février 2020. Déjà habitué des réseaux sociaux, Antton Racca publie de manière irrégulière des fictions sur Instagram qui rencontrent un peu de succès, mais sans plus. Il se lance sur l’application de ByteDance pour tenter d’attirer de nouveaux regards sur son travail. Le vidéaste débute avec des contenus autour d’histoires vraies. Durant les premiers mois, il peut même publier entre 3 et 4 fois par jour. Ce qui lui plaît? « Avoir des retours directs des personnes qui regardent les vidéos. De cette manière, j’ai su très rapidement ce qui leur plaisait », confie le créateur au site Les Gens d’Internet.

Une fois les commentaires lus, Antton Racca fait plein de tests sur la manière de raconter ses histoires. L’un des enseignements qui arrive assez rapidement concerne les cinq premières secondes des vidéos. « J’ai très vite vu en termes de vues que faire des blagues au début ne fonctionne pas. Ce n’est pas que ce n’était pas marrant, mais les utilisateurs ne restent pas sur une vidéo où ils ne comprennent pas directement le sujet, ou ce qu’il va se passer », explique le vidéaste. Il retravaille alors au mieux ses introductions pour accroître son nombre de vues. Au fur et à mesurer ce travail paie, mais d’autres problématiques arrivent.

@anttonracca #HistoireVraie mais cheloue #Halloween ♬ son original – Antton Racca

« Ce qui est bien sur TikTok, c’est que c’est challengeant. Cependant, la vidéo doit correspondre à un certain schéma narratif. Tu ne peux pas faire quelque chose de trop long, qui n’est pas directement dans l’action où la mise en situation prendre trop de temps », poursuit-il. En résumé, l’introduction doit permettre aux utilisateurs de bien comprendre le sujet de la vidéo. Ces premières secondes doivent aussi susciter de l’intérêt et leur prouver qu’ils ont tout intérêt à visionner la suite. L’objectif ensuite est de les faire rester sur la vidéo entièrement en jouant sur un côté mystérieux où l’information principale se trouve à la fin.

Refaire, se planter et trouver la solution

Malgré ces informations, Antton Racca s’est planté. À de nombreuses reprises, certaines de ses vidéos ont fait moins de vues qu’habituellement. Dans ces cas-là, le vidéaste se demande toujours ce qu’il aurait pu faire différemment. Est-ce que l’introduction est réussie? Est-ce que la narration a bien été pensée? Est-ce que le montage est assez dynamique? Pour se perfectionner davantage, le vidéaste a trouvé le moyen de toujours faire mieux. Voici sa petite recette. « Si tu veux travailler ta narration, fait d’abord la vidéo qui te semble le mieux, poste-la. Si elle ne fonctionne pas, tu la remontes, tu la retravailles. Il ne faut jamais se dire que la vidéo ne fonctionne pas à cause de l’algorithme, mais se dire que c’est moi qui est mal raconté l’histoire », suggère le vidéaste. « Quand une vidéo ne fonctionne pas sur TikTok, ça signifie que les utilisateurs ne la regardent pas en entier, donc elle est mal faite d’un point de vue narratif. Ça signifie également que peu de personnes l’ont vue. Il est donc possible de la retravailler pour la poster une nouvelle fois », poursuit-il.

@anttonracca🇬🇧♬ son original – Antton Racca

C’est en faisant des erreurs, selon lui, que les créateurs vont avoir la possibilité de mieux comprendre comment fonctionne la plateforme. « J’encourage les gens à se planter. En un mois, si tu fais une vidéo par jour et qu’à chaque fois tu arrives à comprendre pourquoi les vidéos ne marchent pas, tu peux évoluer rapidement et en un an, avoir une belle communauté. Plantez-vous énormément pour apprendre et pour faire de beaux contenus », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.