ZEvent 2022 : ce qu’il faut retenir de la 7e édition

ZEvent 2022 : ce qu’il faut retenir de la 7e édition

Twitch. Peut-être que durant ce week-end, vous faites partie des utilisateurs Twitch à avoir basculé d’une chaîne à l’autre, pour suivre l’événement de l’année: le ZEvent. Pendant deux jours, des dizaines de streamers ont animé une cinquantaine d’heures de lives afin de récolter des fonds pour des associations. Cette année, le choix de ce partenaire n’a pas été une mince affaire.

En juillet dernier, ZeratoR a annoncé qu’il voulait lever des fonds pour GoodPlanet avant de faire marche arrière, après avoir reçu des commentaires d’autres créateurs de contenu ne souhaitant pas soutenir l’organisme. Sa communauté a pu choisir qui soutenir. WWF France, la LPO, Sea Shepherd France, The Sea Cleaners et Time for the Planet sont les associations à être devenus partenaires pour cette nouvelle édition. Malgré cette polémique de départ, l’événement s’est donc tenu tout le week-end. Que faut-il retenir? Voici un résumé rapide des grands points qu’il ne fallait pas manquer.

Des dons en légère hausse

L’an passé, le ZEvent a pu réunir plus de 10 millions d’euros pour Action contre la faim. Si les organisateurs précisent que l’objectif n’est pas de faire toujours plus, mais d’avoir une belle somme à la fin, on ne peut s’empêcher d’avoir envie de voir cette cagnotte grandir. Cette année, les paliers ont été franchis beaucoup moins rapidement que l’an passé, mais la somme réunie est plus élevée.

Pour faire monter ce chiffre, l’équipe du ZEvent n’ont pas hésité à faire monter la cagnotte en incitant à l’achat de tee-shirts. Cette technique a fonctionné, puisque les 5 millions d’euros ont pu être dépassés. Le ZEvent 2022 a réunit plus de 10,1 millions d’euros, c’est quelques centaines d’euros de plus que l’an passé. Cette somme sera répartie en cinq pour les associations partenaires.

La polémique autour des donations goals

Afin de récolter un maximum d’argent, les streamers se donnent des objectifs. À chaque palier atteint, ils proposent à leur communauté une contre-partie, le plus souvent, un challenge à réaliser. Par exemple l’an passé, Inoxtag avait proposé de passer une semaine sur une île déserte si sa cagnotte dépassait les 200.000 euros. C’est ce qu’il s’est passé et sa vidéo a été mise en ligne récemment.

Avec ce genre de défis, certains utilisateurs se sont permis de juger les donation goals des autres streamers. C’est le cas de la streameuse Ultia qui s’est prise une vague de commentaires mécontents à la suite de la publication de sa liste de challenges.

D’autres ont été critiqués vis-à-vis de leur choix écologique. Les donation goals du streamer Pape San ont été questionnés à ce sujet. La streameuse Jeel a également reçu les mêmes critiques.

Des lives Twitch divers et variés

Pour animer ces 50h de live, le gaming n’a pas été le seul contenu proposé. Les viewers ont pu voir une partie d’échecs, un combat de catch ou encore un remake de « Burger Quizz » avec Alain Chabat. L’acteur a animé une pastille baptisée « Question Pour Un Streamer ». Il a été invité par le streamer Etoiles. Pape San a quant à lui décidé de se promener dans les rues de Montpellier.

Cette 7e édition a donc été rythmée par quelques critiques, mais surtout de bons moments. Il ne faut pas oublier que ce rendez-vous est un avant tout un projet caritatif afin d’aider au financement d’actions pour les associations. Une nouvelle fois, Emmanuel Macron a félicité les streamers et leur communauté pour ce bel événement. Un message qui a énervé plus d’un.e participant.e…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.