Pour montrer la beauté du Burundi, des influenceurs s’unissent sur les réseaux sociaux

Pour montrer la beauté du Burundi, des influenceurs s’unissent sur les réseaux sociaux

Influenceurs. Si l’on vous parle du Burundi, vous allez certainement avoir du mal à décrire ce pays d’Afrique de l’Est. Pour les plus cultivés d’entre nous, vous allez être capable de parler de l’inflation qui enfle sur le territoire, de la pauvreté ou encore de la crise politique qui a poussé 400.000 personnes à fuir le territoire. Alors, pour éviter que cette dernière phrase ne résume à elle seule ce qu’est réellement le Burundi, plusieurs créateurs de contenu ont décidé de prendre les choses en main.

Depuis 2021, une dizaine d’entre eux jouent l’équipe de communication de l’Office du tourisme fictif du Burundi. Ils ont ouvert un compte sur Twitter, Instagram et Facebook. Baptisé « Visit Burundi », ils y partagent de nombreux clichés et initiatives locales. « Nous avons décidé de montrer la beauté de notre pays, de montrer la culture, de changer enfin l’image de notre pays, différente de celle qu’il a à l’étranger », confie le directeur général du groupe, Bruce Niyonzima, 27 ans, comme le relate le site Africanews.

Une stratégie de communication bien rôdée pour ces influenceurs au Burundi

Les publications sur ces comptes se font en trois langues: en anglais, en kirundi et en français. S’ils ont choisi de publier photos et vidéos de manière constante sur ces applications, ce n’est pas anodin. « Notre stratégie de communication repose sur les réseaux sociaux parce qu’on a compris que maintenant, beaucoup de gens y ont recours », indique Darlène Nahayo, 28 ans, responsable événementiel et des relations publiques. Car l’objectif principal de tout ce travail de communication est de toucher la jeune génération, faire en sorte que le tourisme se développe. Pour aller encore plus loin dans ce projet, la dizaine d’influenceurs organise des voyages pour des visiteurs. Ces groupes sont emmenés dans les plus beaux endroits du pays, notamment sa forêt pour y découvrir l’ensemble des animaux qui y habitent.

Les fondateurs de « Visit Burundi » auraient pu s’inspirer de ce qui est fait au Rwanda où une équipe similaire anime le collectif « Visit Rwanda ». Leurs regards se sont plutôt tournés vers Dubaï où des dizaines d’influenceurs ont posé leurs valises avant, pendant et après le confinement. Si la situation des deux pays n’est pas la même, l’équipe au Burundi se veut optimiste et rassurante. « Maintenant, nous avons une stabilité au niveau de la sécurité et on a un président qui encourage les jeunes, qui veut qu’on développe notre pays. Je pense que c’est le bon moment », indique Bruce Niyonzima.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.