Ce site de recherche d’emploi lancé par deux YouTubeurs a une particularité

Ce site de recherche d’emploi lancé par deux YouTubeurs a une particularité

YouTube. « Maintenant, j’aime le lundi ». Vous aussi, vous aimeriez pouvoir dire cette phrase au début de chaque semaine? Certains le clament haut et fort jusque sur YouTube. C’est le cas de Camille et Miguel, les deux vidéastes derrière la chaîne qui porte ce joli nom. Au travers de vidéos postées de manière hebdomadaire, les deux reporters partent à la découverte d’un métier. Préparateur en pharmacie, climatologue, juge, jardinier… Ils alimentent leur profil depuis plus de trois ans.

Avec plus de 33.000 abonnés au moment où nous écrivons cet article, Camille et Miguel ont décidé d’aller plus loin. « Le site que l’on vient de mettre en ligne c’est parfaitpourcejob.com, la plateforme qui va vous aider à trouver le job parfait pour vous, c’est-à-dire un emploi qui vous plaît à un salaire qui vous convient dans une zone géographique qui vous sera définie », indique Miguel dans une vidéo publiée le 31 janvier dernier.

« Parfait pour ce job », le nouveau site de recherche d’emploi

Pour se démarquer des sites de recherche d’emploi existants, la plateforme de Camille et Miguel se démarque sur un point. Ce ne sont pas les candidats qui postulent à des annonces, mais les entreprises. Pour intéresser les chefs d’entreprise, les personnes sans emploi devront répondre à un questionnaire pour mettre en avant leurs personnalités. Tchao la lettre de motivation donc! « L’idée est de proposer aux candidats des métiers auxquels ils n’auraient pas forcément pensé, et ainsi entrevoir une solution à la pénurie de demandes dans certains secteurs “en tension” », précisent les deux YouTubeurs.

L’objectif des vidéastes est de mettre en avant les soft skills de chaque candidat ainsi que les profils atypiques. De cette manière, ils espèrent pouvoir leur proposer des jobs auxquels ils n’auraient pas pensé et faire en sorte que les métiers méconnus attirent un nouveau public. « On a souhaité se spécialiser dans les métiers qui ne  demandent pas de qualifications particulières pour toucher  les personnes sans diplôme, les  profils “touche à tout” ou encore les personnes en reconversion », raconte Camille. « S’il y a une chose que nous avons apprise en réalisant des vidéos métiers, c’est que la plupart des métiers “en tension”  (c’est-à-dire qui peinent à recruter), le sont parce qu’ils sont méconnus du grand  public », poursuit Miguel.

Leur plateforme est aujourd’hui accessible et prête à accueillir les premiers candidats!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.