Press "Enter" to skip to content

Le commerce social devrait exploser d’ici quelques années selon Accenture

Social media. TikTok shopping, Instagram Shopping, le shopping sur Pinterest… Au fil des mois, la liste des fonctionnalités « boutique » sur les réseaux sociaux ne cessent de se rallonger. Ces offres visent à attirer de nombreuses marques afin de leur permettre de développer le commerce social. Si vous n’avez jamais entendu parler de cette nouvelle pratique, mais laissez-nous en douter, voici une courte définition. Il s’agit d’encourager les utilisateurs à passer commande directement sur les applications sociales.

En Chine, cette pratique est devenue une réelle habitude. 80% des utilisateurs dans le pays achètent directement sur les réseaux sociaux, d’après une récente étude sur le sujet réalisée par Accenture. Pour mener cette enquête, l’équipe est allée interroger 10.053 utilisateurs des réseaux sociaux en Chine, en Inde, au Brésil, aux États-Unis et au Royaume-Uni, entre août et septembre 2021. Que faut-il en retenir?

2 milliards d’habitués au commerce social d’ici 2025

Soyez prêts à voir le monde du ecommerce évoluer, car les chiffres qui vont suivre sont énormes! D’après Accenture, le montant des transactions liées au commerce social s’élèvent aujourd’hui à 492 milliards de dollars dans le monde. 64% des utilisateurs interrogés ont déclaré avoir effectué un achat sur les réseaux sociaux en 2021. S’il fallait traduire ce pourcentage en chiffre, il représenterait à 2 milliards d’acheteurs.

« Le social commerce est une force de nivellement qui est alimentée par la créativité, l’ingéniosité et le pouvoir des gens. Il donne du pouvoir aux petites marques et aux individus et oblige les grandes marques à réévaluer leur pertinence sur un marché de millions d’individus », estime Oliver Wright, responsable monde des biens et services de consommation chez Accenture. Selon lui, les créateurs, les revendeurs et les marques doivent travailler ensemble pour toucher un maximum de consommateurs.

commerce social

D’ici 2025, ces chiffres ne vont faire que grossir. À cette date, Accenture estime que le marché devrait représenter 1200 milliards de dollars. La Génération Y et la Génération Z pourraient représenter à elles seules 62% des dépenses mondiales dans le commerce social. « L’augmentation constante du temps passé sur les médias sociaux reflète le caractère essentiel de ces plateformes dans notre vie quotidienne. Elles remodèlent la façon dont les gens achètent et vendent, ce qui offre aux plateformes et aux marques de nouvelles opportunités d’expériences utilisateur et de flux de revenus », analyse Robin Murdoch, responsable monde du secteur des logiciels et des plateformes chez Accenture.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.