Press "Enter" to skip to content

Sur Instagram, Charal incite à danser avec des influenceurs

Influence marketing. « Mmmmmh Charal ». Désormais avec ce gimmick que l’on ne vous présente plus, il faudra esquisser quelques pas de danse. Au mois de novembre 2020, la marque a présenté sa nouvelle campagne. Dans un court spot publicitaire de plusieurs secondes, les spectateurs découvrent un bébé. Encore dans le ventre de sa maman, il s’ambiance sur la musique « Shake your booty », un tube des années 70 de KC & Sunshine Band. Mais que mange-t-il pour bouger autant? De la viande évidemment.

Cette nouvelle piste musicale signait alors un renouveau pour la marque. C’est aussi la base d’une nouvelle communication, cette fois ci menée sur les réseaux sociaux. Accompagnée par l’agence VMLY&R, la marque Charal lance du 24 septembre au 7 octobre, le défi « Shake Your Booty Challenge ». Les utilisateurs sont invités à participer et pourront remporter de nombreux prix: des entrées pour des parcs d’attractions à gagner, pour toute la famille, précise le communiqué de presse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Charal (@charal_officiel)

Sur Instagram, Charal se lance dans un challenge pour un objectif bien précis

Quel est ce nouveau challenge? Les participants sont invités à reproduire leurs plus beaux déhanchés dans une publication afin de se faire remarquer par la marque. Pour encourager un maximum de personnes à se lancer dans ce défi, trois créateurs de contenu ont été sollicités. Charal et VMLY&R ont décidé de se tourner vers des profils famille et qui apprécient la danse. Il s’agit de « madame floutch« , « famille Blois notre belle tribu » et de « micke mlk« . Les deux premiers sont tenus par des mères de famille. Elles y partagent leur quotidien. Le dernier profil est tenu par Micke. Il y publie des vidéos de danse et autres pranks. Pour le moment, aucun de ces trois influenceurs n’a encore évoqué le défi sur son feed Instagram.

Avec ce challenge, Charal souhaite se rapprocher de sa communauté sur le réseau social et gagner en visibilité grâce à la participation des danseurs amateurs. L’idée est aussi de partager des ondes positives et la « force de vie Charal qui fait définitivement du bien en cette rentrée. »

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.