Press "Enter" to skip to content

Mcfly et Carlito traversent la Méditerranée à la rame, voici 5 choses à savoir sur leur périple

Influenceurs. Et c’est parti! Le 11 septembre, les YouTubeurs Mcfly et Carlito se sont lancés dans un défi fou. Celui de relier Mandelieu-la-Napoule à Calvi en Corse. Il y a quelques mois, ils avaient perdu contre Michou et Inoxtag dans leur vidéo YouTube Warrior 5. Leur gage était de traverser la Méditerranée en ramant.

Pour suivre cette aventure, samedi matin pendant 3h, un live a été émis depuis leur bateau sur YouTube. Leurs abonnés ont pu découvrir leurs premiers kilomètres à la rame. Dès le début, Mcfly souffrait d’une grosse ampoule aux doigts. Pour suivre leur avancée au fil des heures, rendez-vous sur le site latraverseemcflycarlito.com. Ils devraient, si tout se passe bien, arriver lundi… mais c’est loin d’être gagné. Avant de célébrer cette réussite, nous vous partageons 5 points sur cette aventure.

La traversée de la Méditerranée à la rame de Mcfly et Carlito en 5 points

Leur sponsor

Entraînements, bateau, équipements, suivi GPS, retransmission du live… Tout ce qui est mis en place pour ce projet a été rendu possible grâce à Redbull, le partenarial officiel de cette traversée. « Merci à Redbull France qui nous permettent d’avoir une bête de logistique et une retransmission live d’une partie de la traversée », précise Mcfly sur son compte Instagram.

La distance entre Mandelieu-la-Napoule et Calvi

196 kilomètres séparent le port d’où sont partis Mcfly et Carlito et Calvi. Pour dévorer ces kilomètres, les deux vidéastes vont devoir compter que sur la force de leurs bras. Selon Redbull, les YouTubeurs avancent à une vitesse moyenne de 2 à 2,5 noeuds par heure soit 4km/h. Les deux créateurs de contenu ont suivi un entraînement poussé durant plusieurs mois avec des spécialistes de la rame pour relever ce challenge.

Leur équipement

Pour réaliser ce défi, Mcfly et Carlito ont pu bénéficier d’un bateau « Rames Guyane ». Il est long de 8m et large d’1m60 maximum par endroits et a été customisé avec leurs têtes. Dans un article publié par Redbull, le skippeur Patrick Favre qui accompagne les YouTubeurs, explique que le bateau a été optimisé un maximum pour rendre le tout plus léger, ce qui différencie leurs équipements des bateaux de compétition. « La différence, c’est la miniaturisation: les écrans sont plus petits et plus légers, par exemple. » Mais ce n’est pas pour autant que la sécurité a été négligée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Red Bull France (@redbullfrance)

« Gilets de sauvetage, GPS… tout ce qui est présent dans un bateau du Vendée Globe est aussi à bord d’un petit bateau à rames », poursuit-il. « Il y a aussi une balise de détresse pour appeler les secours si nécessaire, des balises personnelles à porter sur eux en permanence s’ils tombent à l’eau, une balise de positionnement du bateau, des combinaisons de survie pour éviter l’hypothermie dans certaines situations, un sifflet, un miroir, des feux de détresse, une corne de brume, des couteaux, une trousse médicale, un système de mouillage, des jumelles, un compas de relèvement, un livre de bord, un extincteur, un téléphone satellite, un GPS, une radio VHF, un système AIS. »

Les heures de sommeil

Dans leur vidéo YouTube de préparation, le skippeur Patrick Favre les avait avertis. Il ne sera pas possible de dormir longtemps durant la traversée. Mcfly et Carlito vont enchaîner des pauses d’1h30 en étant allongé dans le bateau, chacun leur tour. L’objectif est qu’il y en ait toujours un qui rame tout au long de la journée. « Puisqu’une heure de rame fait perdre, en moyenne, 500 calories toutes les heures, les deux Youtubeurs devraient en avoir brûlé près de 12 000 chacun au terme du défi. Soit presque autant que s’ils avaient couru pendant 24 heures », précise l’équipe de Redbull.

Une arrivée incertaine

Leur arrivée est prévue pour le lundi 13 septembre, mais en réalité il sera compliqué pour les YouTubeurs d’y parvenir. Leur directeur de production s’est confié à Nice Matin et ils ne pourront pas arriver dans les temps. Dimanche 12 septembre à 17h, le duo avait parcouru qu’un tiers de la distance. Un bateau avec Patrick Favre les suit durant la traversée pour s’assurer que tout se passe au mieux.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.