Press "Enter" to skip to content

L’algorithme d’Instagram: 3 choses à savoir sur la visibilité des posts

Instagram. « L’algorithme d’Instagram a encore changé! » Cette phrase, généralement mentionnée pour faire savoir son mécontentement, devient une habitude sur Instagram. Ces dernières années, les créateurs de contenu sont nombreux à pester contre les équipes du réseau social. Plus précisément, ils se plaignent de ce fameux « algorithme » qui a toujours été un véritable mystère. Derrière ce mot, se cache en réalité tous les secrets de l’application. C’est lui qui va décider quoi mettre en avant. Il va également imaginer ce que vous pourriez aimer pour vous le soumettre dans votre fil d’actualité.

Mais tout cela reste des suppositions. Alors pour mettre un terme à toutes ces rumeurs, Adam Mosseri, le responsable d’Instagram, a pris la parole à ce sujet. Dans un post de blog et une IGTV publiés au début du mois de juin, il a tenté d’en dire davantage sur cet algorithme d’Instagram. Tout n’a pas été dévoilé, mais voici quelques points à avoir en tête.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adam Mosseri (@mosseri)

Comment fonctionne l’algorithme d’Instagram?

Dans son post de blog et son IGTV, voici les éléments sur lesquels Adam Mosseri a souhaité se confier.

Il n’y a pas un an, mais plusieurs algorithmes sur Instagram

Pour mettre en avant telle ou telle photo dans le fil d’actualité, il y a un algorithme. Pour faire de même avec les stories, il y en a un autre. Pareil pour les Reels ou encore les IGTV. L’objectif est de faire en sorte que les utilisateurs restent sur la plateforme le plus longtemps possible, car ils ont du contenu qui les intéresse. « En 2016, les utilisateurs manquaient 70% des publications de leur fil, et presque la moitié de ces publications venaient de leurs contacts proches. Nous avons donc développé et mis en place un fil qui classe les publications en fonction de vos intérêts », confie Adam Mosseri dans son texte.

Pour imaginer ces différents algorithmes, Instagram a pris en compte les habitudes des utilisateurs. Par exemple pour les stories, vos « amis proches » seront plus susceptibles de la regarder donc les images leur seront rapidement soumises. En revanche pour la partie Explorer, l’application ne met pas en avant le contenu de quelqu’un que vous suivez déjà. Dans cette catégorie, les utilisateurs s’attendent à découvrir un nouveau compte.

Les algorithmes prennent en compte plusieurs signaux pour afficher les contenus

Pour travailler correctement, ces algorithmes vont venir chercher des informations dans les publications directement. Chez Instagram, on parle de « signaux ». Ces données concernent différentes choses:

  • le post en général: son nombre de like, sa date de publication, sa durée, le lieu de localisation etc.
  • le créateur de la publication: l’algorithme va analyser le nombre de fois où vous avez interagi avec ce compte pour savoir si c’est une bonne ou une mauvaise idée de vous le soumettre.
  • l’activité d’un utilisateur: en suivant ses mouvements sur l’application, l’algorithme va comprendre ce qu’il consomme.

Suivant l’endroit où vous vous trouvez, les données prises en compte évoluent. « Dans le fil, les cinq interactions que nous étudions le plus en détail sont les suivantes: un arrêt de quelques secondes sur une publication, un commentaire, une mention J’aime, un enregistrement ou la sélection de la photo de profil correspondante », précise Adam Mosseri.

Pour classifier et mettre en avant les posts dans les fils d’actualité, les algorithmes font des suppositions

Ces données sont analysées en permanence pour classer les contenus suivant les utilisateurs, mais pas seulement. Elles permettent également aux algorithmes de faire des prévisions. En réalité, Instagram essaie de savoir quel contenu saura vous intéresser avant même que vous l’ayez vu.

« À partir de ces signaux, nous pouvons formuler des prévisions. Il s’agit de suppositions éclairées concernant la probabilité que vous interagissiez avec une publication de différentes façons. Il en existe environ une douzaine », détaille Adam Mosseri.

Maintenant vous en savez un peu plus sur le secret le mieux garder d’Instagram!

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.