Press "Enter" to skip to content

47% des influenceurs dans le monde voient une augmentation des activités frauduleuses depuis le Covid-19

Influence marketing. Depuis le début de la crise sanitaire lié au Covid-19, les influenceurs sur Instagram ont gagné en visibilité. Grâce à leur communauté sur les réseaux sociaux, les entreprises ont profité du confinement pour communiquer autrement, notamment au travers de nouveaux ambassadeurs web. Mais cette nouvelle stratégie n’apporte pas que du positif. Dans sa nouvelle étude « Influencer Income Survey », HypeAuditor a interrogé en juin 2021, 1865 influenceurs avec plus de 1000 abonnés sur Instagram.

47% des personnes interrogées affirment avoir vu une recrudescence de partenariats frauduleux. 50% d’entre elles ont constaté cette augmentation depuis le début de la pandémie. Les créateurs de contenu ne s’étendent pas plus sur cet aspect-là. Les équipes d’HypeAuditor les ont davantage sollicitées sur l’aspect financier de leur activité. La moitié des influenceurs participant à ce sondage connaissent une augmentation de leur revenu depuis le début de la crise sanitaire.

4% des influenceurs vivent de leurs contenus sur Instagram

Malgré cette nouvelle et l’intérêt des entreprises pour le secteur, seulement 4% des influenceurs interrogés vivent à 100% de leurs contenus sur Instagram. Ils gagnent 5912 dollars par mois grâce à leurs partenariats, mais pas seulement. « En moyenne, les influenceurs gagnent 2970 dollars par mois grâce à leur compte Instagram, les micro-influenceurs (entre 1000 et 10.000 abonnés) gagnant en moyenne 1420 dollars par mois et les méga-influenceurs (plus d’un million d’abonnés) 15.356 dollars par mois », précise le communiqué de presse.

Pour 40%, le placement de produits représente la majeure partie de leur source de revenus. En ce qui concerne les autres, ils s’appuient sur Instagram pour attirer de nouveaux clients vers leur propre marque (22%). Certains optent pour des programmes d’affiliation (15%), vendent des formations (4%) ou partagent des services par abonnement (8%). Pour ces prochains mois, 26% des influenceurs interrogés espèrent pour vivre de leurs contenus sur Instagram. « Nous estimons que plus de 50 millions de personnes dans le monde se considèrent comme des créateurs, bien que l’économie des créateurs ne soit née qu’il y a une décennie », analyse Alex Frolov, CEO de HypeAuditor.

Pour découvrir l’intégralité de cette étude, rendez-vous sur cette page.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.