Les « dramas » entre YouTubeurs intéressent Susan Wojcicki, voici pourquoi

Les « dramas » entre YouTubeurs intéressent Susan Wojcicki, voici pourquoi

YouTube. Sur les réseaux sociaux, et notamment YouTube, une nouvelle catégorie est apparue: les dramas. Depuis quelques années, certains vidéastes se sont spécialisées dans le décryptage de rumeurs et de disputes entre les influenceurs. À chaque gros événements de ce style, ils appuient sur rec et déballent dans les moindres détails les querelles nées sur le web. En France, ils se nomment « Gossip YouTube » ou encore « Tonydsts« . Leurs chaînes réunissent des centaines de milliers d’abonnés et de vues.

Car ces histoires intéressent de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux. Les influenceurs, souvent assez jeunes, sont devenus de vraies personnalités. Pour certains, ils ont beaucoup de mal à cacher leur vie privée. Mais quelques fois ces embrouilles concernent des créateurs de contenu un peu plus âgés. Pour garder un œil sur ce qu’il se passe, la CEO de YouTube Susan Wojcicki a pris l’habitude de s’informer sur ces « dramas ».

Les « dramas » sur YouTube, mais aussi sur TikTok et Instagram

Dans une interview accordée au YouTubeur Anthony Padilla, elle explique pourquoi s’informer sur ses sujets est primordial. Ces contenus créés sur ces histoires lui permettent de savoir si « nous devons intervenir pour nous assurer que nous protégeons la communauté, ou si quelque chose manque dans nos politiques ». Parfois, ces confrontations entre deux YouTubeurs peuvent se transformer en humiliation médiatique.

Susan Wojcicki assure que les équipes de YouTube gardent un œil à ce sujet pour intervenir si les utilisateurs vont trop loin. Elle a notamment indiqué que la plateforme voulait mettre fin aux vidéos appelant à attaquer telle ou telle personne. Depuis 2019, la politique du réseau social est claire à ce sujet. Les chaînes se comportant de la sorte se font démonétiser, les vidéos ou le profil peuvent également être supprimés.

Ces comptes « dramas » occupent de plus en plus le terrain en France. Aux États-Unis, ils rencontrent un véritable succès. En plus d’être présents sur YouTube, les spécialistes du domaine sont aussi présents sur Instagram et sur TikTok.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.