Press "Enter" to skip to content

La publicité dans les podcasts a presque doublé en 2020

Podcast. Avec le confinement, la publicité dans les podcasts en France a connu un véritable boom. Si le nombre d’auditeurs a augmenté, le nombre de contenu a également connu une belle croissance. En 2020, 900.000 émissions ont été créées. C’est trois fois plus qu’en 2019 selon une récente étude partagée par Sortlist. Sur les 500 CEO et managers de petites entreprises européennes interrogés pour ce rapport, 76,2% d’entre eux expliquent avoir pris l’habitude d’écouter des podcasts depuis la pandémie.

Ces rendez-vous audios sont écoutés à des moments bien précis. « 53% des répondants déclarent qu’ils écoutent du contenu audio pendant leurs déplacements et/ou quand ils effectuent des tâches répétitives », précise-t-on chez Sortlist. La radio est laissée peu à peu de côté pour choisir minutieusement le programme à écouter. Avec l’augmentation de leur nombre de téléchargements et cette dernière information, de plus en plus d’annonceurs décident d’y apposer de la publicité.

160 nouveaux annonceurs par semaine pour faire de la publicité dans les podcasts

Selon le rapport, cette page de publicité dans les podcasts a pour objectif de capter l’oreille de nouveaux auditeurs. Contrairement aux autres réseaux sociaux, pour 46% des personnes interrogées, ces communications sont vues de manière positive. Ils sont d’ailleurs prêts à passer à l’achat après avoir entendu le spot. C’est ce qu’a déjà fait 32% d’entre eux. En France, ce chiffre monte à 40%.

Du côté des marques, toutes n’ont pas encore sauté le pas. Si 49% des CEO et manager trouvent intéressants de communiquer par ce biais-là, ils ne sont que 19% à l’avoir déjà fait. Mais ce chiffre pourrait grossir. « En 2020, il y avait en moyenne 160 nouveaux annonceurs par semaine, tous podcasts confondus. En janvier 2020, chaque publicité apparaissait en moyenne sur 3.6 émissions. À la fin de l’année, ce chiffre était passé à 6 émissions. Avec un podcast créé toutes les 30 secondes, il y a beaucoup d’espaces publicitaires à saisir », précise Tancrède d’Aspremont Lynden de Sortlist dans un post de blog.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.