Press "Enter" to skip to content

3 romans qui s’interrogent sur le mode de vie des influenceurs

Influenceurs. Le métier de créateur de contenu intrigue. Il est si mystérieux que plusieurs auteurs se sont inspirés de cette nouvelle profession pour en faire la thématique de leurs romans en ce début d’année. Si jusqu’à présent les livres sur les réseaux sociaux étaient destinés aux professionnels du marketing et de la communication, aujourd’hui le sujet intéresse le grand public.

Dans cet article, on vous propose trois romans parus ou à paraître qui se concentrent sur les réseaux sociaux. Comment les parents font-ils face à leurs ados et leurs dépendances aux réseaux sociaux? Pourquoi une maman décide-t-elle de mettre en scène sa vie de famille en ligne? Les réponses dans ces histoires garantie 100% non-réelle.

« Les enfants sont rois » de Delphine de Vigan

Les enfants influenceurs est un sujet qui intéresse énormément. Leurs parents les filment à longueur de journée en train de déballer leurs nouveaux cadeaux, aux événements où ils sont invités les week-ends et pendant les vacances. Voici ici la base du dernier roman de Delphine de Vigan. Le livre « Les enfants sont rois » paru en mars 2021, raconte l’histoire d’une mère de famille qui tient une chaîne YouTube. Avec le profil Happy Récré, elle filme son quotidien avec ses deux enfants, Kimmy et Sammy. La vie de rêve tourne soudainement au drame quand sa fille disparaît.

La policière qui se charge de l’affaire découvre la tendance des enfants influenceurs. « C’est tout le paradoxe de ce phénomène: une forme indéniable de surexposition (des millions de vues sont réalisées sur YouTube par ce type de contenus) et de starification, mais presque à l’insu de tous. Car ce sont principalement les enfants qui regardent ces chaînes. En apparence elles sont tout à fait inoffensives, sauf qu’il s’agit essentiellement de publicité », confie la romancière dans une interview accordée au site de Gallimard. Au travers de ce thriller, Delphine de Vigan ne juge pas les parents qui réalisent ce genre d’opérations mais souhaite avant tout les comprendre. C’est pourquoi, elle tente de décrypter ce phénomène au travers de l’écriture.

« Instagrammable » d’Eliette Abecassis

Après les enfants influenceurs, place à Instagram. Le dernier roman « Instagrammable » d’Eliette Abecassis paru en mars 2021, s’interroge sur les réseaux sociaux et cette envie pour certains enfants d’en faire leur métier. Sacha rêve de réunir 2 millions d’abonnés comme Jade. Cette dernière décide d’un jour à l’autre de l’aider à atteindre cet objectif en s’entourant de Léo, qui va séduire à son insu Sacha. Au travers de ce livre, l’autrice a souhaité alerter sur la dépendance des plus jeunes aux réseaux sociaux, mais surtout aux dérives qui existent. Comment éviter que notre personnalité virtuelle prenne le dessus? Que peut-on partager et comment? Quelle est la barrière à ne pas franchir?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Éditions Grasset (@editionsgrasset)

Loin de juger, Eliette Abecassis laisse l’auteur se faire une idée de ce sujet. L’objectif est de mettre en évidence ce phénomène de société pour que l’on s’interroge et que l’on trouve des solutions. Les réseaux sociaux sont un formidable outil alors comment faire en sorte qu’il ne soit que positif pour les plus jeunes qui n’ont vécu qu’avec leur existence?

« Suivie » d’Ellery Lloyd

Les réseaux sociaux n’ont que des mauvais côtés, ce n’est pas ce troisième roman qui affirmera le contraire. Cette fois-ci, les auteurs Collette Lyons et Paul Vitos qui écrivent sous un pseudonyme, ont décidé d’évoquer la vie parfaite mise en scène par certains influenceurs sur les applications. Avec « Suivie » (« People like her » en anglais), ils racontent le quotidien d’Emmy Jackson alias « The mamabare ». Un million de personnes suivent cette maman sur Internet, dont un inconnu qui entend bien lui faire payer ses mensonges. Son mariage et sa vie de famille pourraient en souffrir…

Avec ce roman, les auteurs questionnent cette envie de tout montrer sur les réseaux sociaux, surtout une vie parfaite quitte à mentir. Quelles sont les limites à ne pas franchir? Pourquoi sommes-nous tant attirés par le regard d’inconnus sur notre vie? Le livre soulève une problématique: que sacrifions-nous lorsque nous rendons notre vie privée publique, et que nous finissons par perdre le contrôle de ceux que nous laissons entrer dans notre vie?

« Suivie » sera disponible en France aux éditions Hugo le 3 juin 2021, mais disponible ici en anglais.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.