Press "Enter" to skip to content

Quand le gouvernement demande aux influenceurs de mettre en avant les petits commerçants

Influence marketing. « Soutenons nos commerces, achetons local ». La crise s’éternise et fragilise certains commerces. C’est pour les aider en pleine épidémie que plusieurs créateurs de contenu ont imaginée des publications pour les mettre en avant. Pendant le premier confinement, des instagrameuses ont souhaité ne partager que des entreprises locales. Durant le second, les créateurs de contenu ont été plus nombreux à utiliser leurs voix pour donner de la visibilité aux petites sociétés.

En parallèle de ces prises de parole spontanées, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, échange chaque semaine avec un influenceur sur Instagram. L’objectif est de répondre aux questionnements des plus jeunes sur un espace qu’ils connaissent bien. Aujourd’hui, le gouvernement français a bien compris l’impact que peuvent avoir ces leaders d’opinion sur les réseaux sociaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Guillaume Ruchon 🐝 (@guiruch)

Un nouveau partenariat avec le gouvernement français

C’est ainsi qu’une nouvelle campagne de marketing d’influence a été lancée. Les créateurs de contenu ont été encouragés à parler des commerces de proximité et à inciter leurs abonnés à s’y rendre. Pour cette prise de parole, ils ont été rémunérés par le gouvernement français, comme certains le mentionnent dans leur publication. Ces photos sur Instagram sont accompagnées de quelques lignes explicatives sur pourquoi favoriser ce type d’actions.  « Aujourd’hui je suis au marché parce que c’est important de soutenir les petits commerçants. […] Chacun peut agir à son niveau et ça fait la différence dans cette période difficile », souligne le TikTokeur Arthur Baucheron.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arthur (@arthurbaucheron)

Avec la campagne « Près de chez nous », le gouvernement a sollicité différents profils. Le message est le même pour tous: éviter les grandes surfaces et penser aux marchés ou aux petites boutiques à côté de la maison. Guillaume Ruchon, Steven Boutin ou encore Maëlys Chatin Rozé ont participé à ce projet. Ils se sont tous photographiés avec le sac portant le slogan « Soutenons nos commerces, achetons local ». Certains se sont rendus au marché, d’autres ont montré leurs achats de retour à la maison. En s’entourant de ces profils, la campagne veut atteindre les jeunes citadins pouvant aider à leur niveau.

Le gouvernement multiplie ces derniers temps les collaborations avec les influenceurs. L’équipe de l’agence Follow a dernièrement été invitée au porte-parolat pour partager sa « vision de l’influence ». Ces prochains mois, les collaborations pourraient donc se poursuivre.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.