Press "Enter" to skip to content

3 niches d’influenceurs que vous ne connaissez pas encore

Influenceurs. La mode, la beauté, le sport… Ces thématiques sont sur-représentées sur les réseaux sociaux: les profils se comptent par milliers. Des créateurs de contenu ont su sortir du lot et en faire leurs métiers, réunissant des millions d’abonnés. Il est aujourd’hui plus difficile d’y faire sa place, sauf avec un peu de chance. Mais il existe également d’autres profils, peut-être un peu moins connus, spécialisés dans un domaine en particulier, qui grandissent rapidement.

Ces sujets intéressent un peu moins le grand public mais unissent de réels passionnés. Toutes les thématiques peuvent être abordées sur les réseaux sociaux, même ces trois-là que nous allons vous présenter. Qui sont ces influenceurs? De quoi parlent-ils? On vous laisse découvrir.

Les influenceurs spécialisés dans le vin

Elle ne se montre jamais sans un verre de vin à la main. En temps normal, les abonnés des créateurs de contenu un peu plus lifestyle leur feraient remarquer leur incitation à la consommation d’alcool. Mais Wine Gini, de son vrai nom Georgia Panagopoulou, présente plutôt des bouteilles et des lieux qui parleront aux passionnés. Cette Athénienne d’une trentaine d’années poste régulièrement ces dernières découvertes. On peut ainsi la retrouver dans les vignes, dans les caves ou encore dans les domaines.

Sur ces photos, Wine Gini partage ses coups de coeur en n’oubliant pas de raconter l’histoire du vin dans la légende. Le 31 janvier dans une publication sponsorisée, la jeune femme a fait la mise en avant du château de Loudenne dans le Médoc et de ses bouteilles. Plus de 110.000 personnes sont pendues à ses lèvres pour suivre ces recommandations. Elle est l’influenceuse vin la plus suivie du monde.

En France, les influenceurs en vin existent aussi, mais ils ont 10 fois moins d’abonnés que l’Athénienne. On peut par exemple citer Fabien Laine. Au gré de ses (anciens) voyages, il raconte ses découvertes. Marina Giuberti quant à elle est sommelière et a ouvert deux magasins. Elle publie également sur Instagram énormément autour de cette thématique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marina Giuberti (@marinagiuberti)

Dans l’industrie du vin, ces nouveaux visages permettent de lui donner une nouvelle portée. Des événements comme la Paris Wine Cup n’hésite pas à établir un classement pour mieux faire connaître les créateurs de contenu les plus influents.

Les influenceurs à la recherche de bons plans

Elle parcourt les allées des magasins quotidiennement. La jeune maman est toujours à la recherche de bons plans mais elle n’oublie jamais de filmer ce qu’elle trouve. Les créateurs de contenu à l’origine, sont des personnes férues dans un domaine, qui trouvent toujours une bonne réduction pour se faire plaisir. Aujourd’hui, des YouTubeuses en ont fait leur spécialité. Les vidéastes déambulent dans les magasins comme Liddl, Gifi ou Action pour connaître les dernières nouveautés et les meilleurs prix.

En France, cette thématique semble plaire puisque des YouTubeuses comme Razika, plus connue sous le nom de « Les secrets de nana » réunissent plus de 200.000 abonnés. Avec ces reportages de presque 20 minutes, elle met en lumière les dernières arrivées dans les lieux discount. Pour créer ce contenu, les magasins autorisent le tournage si la personne le cite bien sur les réseaux sociaux. Ces créatrices de contenu ne sont pas rémunérées par les enseignes pour faire ce travail. Razika touche de l’argent grâce à la publicité sur YouTube.

Ces vidéos sont la suite logique des contenus « haul ». Les influenceurs se filment face caméra pour présenter leurs derniers coups de coeur. Ici, il y a plus de choix et il est plus facile de savoir où chercher pour retrouver la même chose. Malgré l’incitation aux achats, Razika raconte à BFM alerter régulièrement à la surconsommation.

Les influenceurs B2B spécialisés dans le social media

L’influence B2B en France n’en est qu’à ses balbutiements. Pourtant sur les réseaux sociaux, des profils sortent du lot. Sur Instagram, les comptes dédiés aux développements personnes sont quelques-uns à réunir des dizaines de milliers d’abonnés. Mais il existe encore plus niche: le social media. Ces profils forment leur communauté sur les dernières tendances et évolutions sur les réseaux sociaux.

Par exemple, Hanaé la CM imagine son contenu pour aider les personnes qui la suivent, à comprendre le fonctionnement d’Instagram. La jeune freelance a ouvert son profil pendant le premier confinement et réunit aujourd’hui plus de 3000 abonnés. Son taux d’engagement ferait pâlir de nombreux autres influenceurs!

Petit instant promo! Quant à l’équipe de Les Gens d’Internet, elle officie également sur la plateforme avec des news frâiches tous les jours dans le domaine du marketing d’influence.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.