En 2021, YouTube s’engage à soutenir les créateurs de contenu de 3 manières

En 2021, YouTube s’engage à soutenir les créateurs de contenu de 3 manières

YouTube. « La pandémie a accéléré notre vie numérique ». Susan Wojcicki, la CEO de YouTube, a publié un nouveau post de blog à destination des vidéastes de la plateforme. Avec la crise sanitaire mais aussi les événements comme les élections présidentielles et les catastrophes naturelles, YouTube en 2020 a accompagné de nombreux utilisateurs dans leur quotidien. Les gens du monde entier se sont tournés vers le réseau social pour se divertir mais aussi pour s’instruire ou encore s’informer.

« Au cours du premier trimestre de l’année dernière, nous avons constaté une augmentation de 25% du temps de visionnage dans le monde entier. L’année 2020 a été la plus importante jamais enregistrée par YouTube Gaming, avec plus de 100 milliards d’heures de contenu de jeu regardées sur YouTube. Au cours du premier semestre de l’année, le nombre total de publications quotidiennes a augmenté de 45% », annonce fièrement Susan Wojcicki. Par rapport à 2019, le double de chaîne a été accepté dans le programme de monétisation de la plateforme.

Quand YouTube veut chouchouter les YouTubeurs

Pour accompagner cette croissance et soutenir les vidéastes, YouTube s’engage sur 3 points:

Plus de transparence: le réseau social souhaite mieux épauler les créateurs de contenu et mieux leur partager la politique de la maison. L’objectif est d’éviter les frustrations après un nouveau strike ou après une démonétisation sans aucune explication. Susan Wojcicki précise également que cette transparence permettra aux annonceurs de continuer de soutenir financièrement les créateurs de contenu en achetant de l’espace publicitaire. Avec plus de transparence, tout le monde serait gagnant.

Plus de sources de revenus: en plus de la monétisation générée via la publicité, YouTube imagine de nouvelles options pour aider les créateurs de contenu à tirer profit de leur visibilité sur le réseau social. Des outils qui ont bien fonctionné pendant la crise sanitaire. « L’année dernière, le nombre de chaînes tirant la majorité de leurs revenus du Super Chat, des Super Stickers ou des abonnements à des chaînes sur YouTube a triplé », précise la CEO de YouTube.

Plus de visibilité pour TOUS les créateurs: pour éviter que l’algorithme de YouTube ne cache certaines communautés (LGBTQ+ ou encore afro-américaine), les équipes de l’application vont demander des informations supplémentaires aux créateurs de contenu pour mieux adapter leurs suggestions. « Cette année, nous commencerons à demander aux créateurs américains de nous fournir volontairement leur sexe, leur orientation sexuelle, leur race et leur ethnicité. Ces informations nous aideront à identifier les éventuelles lacunes de nos systèmes qui pourraient avoir un impact sur les créateurs. En recueillant ces données, nous examinerons de près la manière dont les contenus des différentes communautés sont traités dans la recherche et la découverte et la monétisation », détaille Susan Wojcicki.

Twitter | LinkedIn | Instagram
| Newsletter | Ebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.