Press "Enter" to skip to content

3 influenceurs portent plainte contre le bannissement de TikTok aux États-Unis

TikTok. L’histoire est loin d’être terminée et se complique. Depuis plusieurs mois, Donald Trump cherche à tout prix à bannir l’application chinoise de ByteDance, TikTok. Il la suspecterait d’être une menace pour la sécurité nationale. À la fin du mois de septembre, la plateforme a failli disparaître des boutiques d’application proposées sur iPhone ou Android. La veille de l’entrée en vigueur du décret signé par Trump, un juge américain a estimé que cette décision allait à l’encontre de la liberté d’expression.

Si TikTok est toujours disponible au téléchargement aux États-Unis, ça ne signifie pas pour autant que tout est réglé. Le 14 août, Donald Trump laissait 90 jours à Bytedance pour trouver un racheteur américain avant que l’application ne soit définitivement bannie du territoire. La date limite est donc le 12 novembre prochain. Mais une nouvelle décision de justice vient soutenir une nouvelle fois TikTok et pourrait bien aider la plateforme à rester ouverte outre-atlantique.

Des influenceurs qui montent au front

C’est le juge fédéral de Pennsylvanie qui a pris une injonction le 30 octobre dernier pour empêcher le gouvernement de bloquer TikTok le 12 novembre. Cette décision fait suite à une plainte déposée par trois TikTokeurs américains, Douglas Marland, Cosette et Alec Chambers. Ils estiment que le blocage de l’application nuirait à leur activité professionnelle qui consiste à travailler avec des marques en publiant des vidéos sur la plateforme. 

TikTok s’est ensuite exprimé sur cette affaire. « Nous sommes profondément émus par l’effusion de soutien de notre communauté, qui a travaillé pour protéger ses droits à l’expression, à sa carrière, et pour soutenir les petites entreprises, en particulier pendant la pandémie », a déclaré un porte-parole de TikTok dans un communiqué. « Nous soutenons notre communauté créative en continuant à partager leurs voix, à la fois par le biais de la plateforme et des options juridiques qui leur sont offertes, et nous nous engageons à continuer à leur offrir un lieu pour le faire. »

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.