Press "Enter" to skip to content

La micro-influence n’a jamais eu autant de succès

Influenceurs. Le monde après le confinement va changer la donne. En l’espace de quelques mois, le milieu du marketing d’influence a une nouvelle fois légèrement muté. Les créateurs de contenu ont pris la parole sur des sujets sérieux (le coronavirus, George Floyd) et ont montré qu’ils pouvaient également s’exprimer sur des faits de société sans pour autant créer de polémiques. Ces prises de parole ont montré à quel point l’influence d’une personnalité du web était importante chez les méga mais aussi chez les plus petits influenceurs.

Ces derniers mois, la micro-influence n’a jamais été autant mise en avant. Les campagnes avec un tel dispositif se multiplient et enregistrent de jolis résultats. Pour certains annonceurs, ces influenceurs sont mêmes les plus efficaces pour trois raisons. Ils sont rentables car la majeure partie du temps, ils sont rémunérés via l’envoi de produits. Ils sont plus authentiques et restent fidèles à leur ligne éditoriale et sont sans langue de bois quand ils doivent parler d’un produit. Leur relation avec les consommateurs cibles de la marque est très bonne puisqu’ils peuvent répondre à tous leurs messages.

40% des partenariats durant le confinement

Durant le confinement, les micro-influenceurs ont été sollicités à de nombreuses reprises par les annonceurs. Il est notamment possible de citer Boursin et Wopilo qui ont opté pour ce type de dispositif. Selon la dernière étude de Socialbakers, environ 40 % des collaborations avec les marques durant l’épidémie de coronavirus ont été réalisées des comptes ayant moins de 15.000 abonnés.

« Les nano et micro-influenceurs sont désormais considérés comme des ressources de grande valeur, qui ont un impact important sans le prix élevé des macro et méga-influenceurs. Comme les budgets restent serrés, les marques averties continueront probablement à développer des partenariats avec ces petits influenceurs dans le cadre d’une stratégie de médias sociaux plus intelligente, dans le sillage de la pandémie mondiale qui se poursuit », rappelle Yuval Ben-Itzhak, PDG de Socialbakers.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez notre chaîne YouTube
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.