Press "Enter" to skip to content

Les influenceurs face au coronavirus

Influenceurs. Le 12 mars dernier, l’agence Kolsquare annonçait ouvrir gratuitement sa plateforme aux gouvernements et autres institutions. L’objectif est de leur permettre de s’appuyer sur la notoriété des créateurs de contenu pour partager des informations liées aux coronavirus. De cette manière, ils pourront toucher les 10-35 ans très présents sur ces plateformes. Mais certains influenceurs n’ont pas attendu d’être sollicités pour diffuser des messages.

De nombreux créateurs de contenu ont compris le rôle qu’ils pouvaient jouer et de l’influence qu’ils pouvaient avoir sur leur communauté. Le blogueur spécialisé dans les voyages, Bruno Maltor a ainsi prévenu les personnes qui le suivaient à ne pas prévoir de déplacement à l’étranger, même ceux prévus de longue date. D’autres ont pris la parole pour rappeler que chacun doit prendre conscience de ce qu’il se passe. « Nous « influenceuses »,prenons la parole non pas pour vous présenter des crèmes, des shampooings ou des colis reçus mais pour faire prendre conscience de la gravité de la situation actuelle à ceux qui la prennent encore à la légère », écrit ainsi l’instagrameuse Cindy Chtis.

View this post on Instagram

Nous « influenceuses » ,prenons la parole non pas pour vous présenter des crèmes, des shampooings ou des colis reçus mais pour faire prendre conscience de la gravité de la situation actuelle à ceux qui la prennent encore à la légère. Moi-même je n’en avais pas encore conscience il y a deux jours, c’est vrai. Oui ce n’est pas évident de changer nos habitudes du jour au lendemain, mais respecter les consignes un maximum est la seule solution pour arrêter cette propagation. Je pense aux petites entreprises qui doivent fermer courage à vous :(( ainsi qu’aux aux personnes qui doivent se rendre au travail en cette période . C’est ENSEMBLE qu’on peut arrêter tout celà, tout repose sur notre prise de conscience. Alors s’il vous plaît, ne cherchez pas à faire paraître que vous «  êtes forts et n’avez pas peur de sortir , que vous ne changerez pas vos habitudes » . Ce coronavirus, nous pouvons le vaincre ensemble , chacun chez nous ❤️ #coronavirus #coronavirusfrance

A post shared by Cindy Chtis (@cindychtis) on

D’autres sont plus virulents. Hugo Travers alias Hugo Décrypte sur les réseaux sociaux pointent du doigt les personnes qui continuent à vivre normalement. « C’est pas un attentat mais un virus, il s’en tape complet de votre leçon de courage, il continuera juste à se propager alors que chaque jour compte », peut-on lire sur son compte Twitter. Plusieurs autres influenceurs ont également partagé les recommandations du gouvernement.

Certains créateurs de contenu ont décidé de ne pas forcément prendre la parole, trouvant déjà qu’il y a de nombreux messages partagés sur les réseaux sociaux. C’est le cas de la blogueuse Noholita qui a souhaité continuer de partager son déménagement et sa vie quotidienne tout en relayant des informations liées au coronavirus dans quelques-unes de ses stories. Mais les premiers messages sur le fait qu’elle n’évoque que très peu la situation sont rapidement arrivés. L’une de ses abonnés lui expliquent notamment qu’elle « doit porter les messages auprès des gens qui te suivent […] Il faut que tu sois la porte-parole de tes fans. Dis-leur de rester confinés. » Après des échanges houleux, l’instagrameuse a finalement terminé par partager le tableau que cette abonnés lui avait envoyé.

Noholita n’est pas la seule à être sollicitée pour parler à sa jeune communauté. Sur Twitter, plusieurs appels ont été diffusés à l’attention des créateurs de contenu avec une certaine notoriété.

Si la plupart des messages sont sérieux, Norman a choisi quant à lui de rire de la situation, plus précisément du confinement et des magasins dévalisés.

Une grande majorité des créateurs de contenu en France sont conscients de leur influence. Ils sont pour le moment une grande majorité a expliqué que le situation est grave et qu’il faut suivre les recommandations du gouvernement.

À regarder également:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.