Press "Enter" to skip to content

L’application Byte ouvre son programme de monétisation un mois après son lancement

Réseaux sociaux. Au moment du lancement, il l’avait déjà annoncé. Rappelez-vous au mois de janvier dernier, la rédaction vous annonçait le lancement d’un concurrent de TikTok. L’ancien co-fondateur de Vine venait de dévoiler Byte, une application destinée à poster des vidéos de 6 secondes. La première semaine de son lancement, l’application a été téléchargée plus de 1,3 million de fois sur l’App Store selon Sensor Tower. 70% de ces téléchargements proviennent des États-Unis.

Devant ce succès, Dom Hofmann a sûrement dû accélérer l’une des décisions qu’il voulait prendre: payer les créateurs de contenu qui viennent poster sur sa plateforme. Alors qu’il y a un mois, cette fonctionnalité de monétisation semblait plus que floue, aujourd’hui tout s’éclaire. C’est Forbes qui a dévoilé ce week-end, la manière dont les utilisateurs pourraient tirer profit de leurs vidéos.

L’ensemble des recettes publicitaires dédiées à ce programme

Ce programme de partenariat devrait être lancé dans les jours qui arrivent pour débuter les premiers tests. Ce groupe de bêta testeurs réunira une centaine de personnes. Tous les utilisateurs américains peuvent postuler pour intégrer ce programme. Il sera ensuite étendu à d’autres continents. L’application recherche avant tout des personnes qui saisissent « la variété et le caractère unique de Byte ».

Comment vont-ils être financés? La société a une réserve de 250.000 dollars qui sera répartie pour les différents paiements. Tous les 120 jours, une participation au financement sera demandée. Les premiers partenaires de ce programme seront payés tous les 30 jours. Cette phase de test devrait s’étendre sur quatre mois et commencée le 15 avril prochain. Si le lancement de la monétisation arrive rapidement c’est parce que Byte souhaite « soutenir les créateurs qui s’engagent à faire progresser leur art ».

La totalité des recettes publicitaires de la plateforme sera dédiée à ses utilisateurs, pour le moment. Cette initiative vise à se démarquer des concurrents comme TikTok qui pour l’instant ne privilégie pas la rémunération de ses influenceurs.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.