Press "Enter" to skip to content

Ces YouTubeuses ont décidé de ne plus flouter le visage de leurs enfants

Réseaux sociaux. « On réfléchit de plus en plus à montrer finalement le visage de nos enfants ». 24% des parents publieraient une photo de leurs enfants sur les réseaux sociaux quotidiennement (étude McAffee). Parmi eux, quelques influenceurs spécialisés dans la famille. Mais jusqu’à présent, tous ne se laissaient pas tenter par dévoiler la tête de leur bambin. À la place, certains mettaient une pomme ou prenaient le temps de réaliser un flou.

La blogueuse Coline est intransigeante sur la question: non, on ne verra jamais le visage de ses enfants. Depuis qu’elles sont devenues mamans, les YouTubeuses Caroline et Je ne suis pas jolie avaient choisi de faire pareil. Mais ces dernières semaines, il a été possible d’apercevoir le visage des deux enfants de la première vidéaste ainsi que le fils de la seconde.

Des mamans qui ne veulent plus se prendre la tête

Ces deux créatrices de contenu filment régulièrement des vlogs où elles partagent leur journée. Leurs enfants apparaissent quelques fois à l’image mais pour les préserver un maximum, ils étaient filmés de dos ou un flou venait recouvrir leur visage. Caroline allait même plus loin en ne filmant que des moments où on ne pouvait pas voir ses enfants. Si l’un deux apparaissaient, la scène était refilmée ou alors, l’influenceuse réalisait un floutage en post production. Après deux ans dans cette situation, les parents ont décidé de lâcher prise et de ne plus autant se prendre la tête.

Les deux mamans, chacune de leur côté ont expliqué pourquoi elles avaient choisi de ne plus faire attention à ces détails. « Ne vous en faites pas, c’est normal si on voit Gaspard. Je reçois plein de messages. Juste on fait au feeling maintenant. On a eu beaucoup de réflexion à ce sujet et on a décidé que certaines fois on ne se prendrait pas autant la tête », a ainsi expliqué Léa alias Je ne suis pas jolie avant la publication d’un de ses vlogs.

Pour Caroline, ne plus filmer ses enfants de dos ou juste les pieds va lui permettre de créer de véritables souvenirs. « J’avais pris le parti de faire des vidéos pour ma chaîne et de ne pas faire des vidéos pour moi. Ça fait que depuis deux ans, on n’a peu de vidéos de Liam où il y a une version pour YouTube et une version pour nous », se confie-t-elle. Mais réaliser des vlogs lui prenaient déjà assez de temps, elle n’avait pas le courage de faire une seconde version de la vidéo publiée. Résultat, les images montées ne montrent jamais leur fils.

Si ce grand changement peut affecter leur communauté, cela ne signifie pas que le contenu va changer. Si pour Léa, ses abonnés ont déjà l’habitude de voir des sujets liés à la famille, ce n’est pas le cas de Caroline. Cette dernière ne souhaite pas que son profil devienne une chaîne familiale. « On ne veut pas créer du contenu avec nos enfants », assure Caroline. Les vlogs vont rester les mêmes sauf que plus aucune partie ne sera floutée. Si dans quelques années, les enfants sont dérangés de voir des vidéos d’eux petits, la maman passera les contenus en privé.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.