Sur TikTok, quelles sont les nouveautés pour les influenceurs?

Sur TikTok, quelles sont les nouveautés pour les influenceurs?

TikTok. Après s’être penché sur YouTube et Instagram, place à l’application préférée des ados (comme aiment l’appeler les médias), j’ai nommé TikTok. Son succès n’est plus à démontrer. Plus de 500 millions d’utilisateurs sont actifs chaque mois d’après les chiffres de la société. Pour rappel, le principe de l’application est de partager de courtes vidéos (danse, musique, sketch, makeup) à sa communauté. Les abonnés peuvent ensuite réagir en laissant un j’aime ou en commentant. C’est grâce à cette application que la Française Léa Elui a gagné en notoriété.

Durant ces deux derniers mois l’application a testé de nouvelles fonctionnalités. TikTok s’inspire des réseaux sociaux déjà existants pour répondre au mieux aux besoins de ses utilisateurs. Par exemple, la plateforme à modifier l’appellation de certains de ses onglets. La section « recherche » a été remplacée par « découvrir » ainsi que par « utilisateurs suggérés ». Pour faciliter la découverte de nouveaux talents et développer l’audience de ses créateurs de contenus, le réseau social en a modifié l’apparence. Désormais les vidéos apparences en grille, un peu de la même façon qu’Instagram.

L’achat de produits dans l’application

Mais concrètement, qu’est-ce qui a changé pour les influenceurs pendant l’été? Pas grand chose… Sur TikTok, les hashtags sont très précieux. Ils permettent aux créateurs de contenu de se faire connaître en participant aux challenge populaires. Côté marques, cette fonctionnalité leur permet de réaliser des campagnes publicitaires. La plateforme a bien compris l’intérêt du hashtag et en a profité pour les faire monétiser.

Avec l’outil « Hashtag Challenge Plus », il sera désormais possible pour un utilisateur d’acheter un produit en lien avec le hashtag. La première marque a avoir utilisé cette fonctionnalité est Kroger. Elle a lancé le challenge « #TransformUrDorm, incitant les étudiants à partager des images de leur chambre. Quand un utilisateur se rendait sur le lien du challenge, il lui était suggéré des produits de la marque qu’il pouvait directement acheté sur TikTok.

Et la monétisation dans tout ça?

Si certains TikTokers, comme ils aiment s’appeler, ont été payés par Kroger, la plupart d’entre eux produisent du contenu sans être payés. Comme la situation n’évolue pas, ils ont exprimé leur agacement. Ils demandent à ce que la plateforme trouve un moyen de les rémunérer. « Sur YouTube, vous recevez de l’argent grâce aux vues que vous obtenez, mais sur TikTok, vous ne recevez pas d’argent grâce aux vues en ce moment », a expliqué Javi Luna, une créatrice de contenu à la BBC. Ces derniers ne sont pas aidés par le réseau social pour développer leur entreprise. Aucune mise en relation entre annonceurs et influenceurs n’est réalisées. Ce sont les marques qui leur viennent à eux.

Devant cet agacement, certains influenceurs pourraient se diriger vers d’autres plateformes comme YouTube où leurs contenus pourraient être rémunérés. Selon The Verge, il se pourrait bien que TikTok, si aucune solution n’est trouvée, devienne le Vine de ces prochaines années. De nombreux créateurs de contenu s’étaient tournés vers la plateforme de vidéo de Google pour développer leur audience.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.