Avec cette information, les influenceurs vont répondre à vos mails

Avec cette information, les influenceurs vont répondre à vos mails

Influenceurs. Nombreux sont les influenceurs lassés de l’évolution des réseaux sociaux, de la démonatisation sur YouTube et… des mails identiques! Entre les propositions de site réalisant du dropshipping et les interlocuteurs qui se trompent de prénoms, les influenceurs en ont marre de ne recevoir non personnalisés. Ceux commençant par « après avoir étudié votre profil… », les énervent d’autant plus.

Comment collaborer avec un influenceur? Comment faire pour attirer l’attention d’un influenceur? Mieux encore, comment faire pour avoir une réponse? Pour vous aider à y voir plus clair, Prescillia Fontenay, fondatrice du média et de la maison d’édition Outjo a écrit un livre. « Relations presse et influenceurs, comment attirer leur attention et faire parler de votre entreprise » éclaire les marques les moins aguerries sur le sujet.

Avant toute chose, il faut savoir qu’aucune recette miracle n’existe. Les créateurs de contenu sont sur-sollicités et reçoivent plus d’une centaine de mails par jour. Pour se détacher du lot, un objet de mail clair est le premier point sur lequel planché. Attention, les emails groupés sont à éviter.

Doit-on évoquer la rémunération?

Dans le corps du mail, Prescillia Fontenay préconise d’aller droit aux buts. « Le plus dur est généralement d’avoir un discours clair et direct, en accord avec leur ligne éditoriale », confie l’autrice. Pour faciliter la tâche aux rédacteurs, elle leur propose d’écrire sur ce qu’ils apprécient chez le créateur de contenu. L’intérêt ici est de lui montrer que l’entreprise s’est intéressée de près à son contenu et que le partenariat proposé entre en résonance avec ce qu’il publie.

Faut-il ou non évoquer dès le premier mail la rémunération? Il n’existe pas de réponse bien précise. Selon Prescillia Fontenay, il est possible de rester vague sur le montant dans les premiers mails, le temps que l’influenceur réponde favorablement à votre demande. « Toutefois, mentionner dès le premier contact qu’il s’agit d’un partenariat rémunéré […] augmente par 3 ou 4 vos chances d’obtenir une réponse », détaille le livre.

Dans ce cas de figure, l’annonceur a cherché par lui-même l’influenceur le plus pertinent pour sa campagne. Des plateformes spécialisées proposent aux annonceurs de poster leur message et de laisser les créateurs de contenu venir par eux-mêmes.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.