Oui, Emma CakeCup intente un procès contre des YouTubeurs

Oui, Emma CakeCup intente un procès contre des YouTubeurs

YouTube. « Ils veulent faire du buzz en faisant croire que j’ai déposé plainte contre eux ». Aux alentours du 20 mai, la YouTubeuse Emma CakeCup partage une série de Snap dans lesquels elle explique ne pas avoir porté plainte contre des YouTubeurs. Pourtant, il y a quelques mois une audience de consignation a eu lieu avant le procès qui se tiendra en septembre 2020.

Plusieurs YouTubeurs ont reçu des citations à comparaître et seulement deux en ont parlé publiquement au travers de vidéos publiées sur la plateforme: Dairing Tia et Anthony Valerio. Ce dernier est revenu il y a quelques jours sur cette storie Snap où la créatrice de contenu occulte une partie de l’histoire. Il semblerait qu’en réalité, elle se soit mal exprimée.

https://www.youtube.com/watch?v=xSArLbpMVYE

Le message de trop

Le mercredi 22 mai dans la matinée, Emma CakeCup publie une longue storie Instagram dans laquelle elle revient sur l’affaire. La YouTubeuse débute son histoire avec la capture d’un message privé reçu sur ce même réseau social. L’auteur l’invective en lui reprochant de mentir « en disant que tu n’as fait aucun procès à un ou plusieurs YouTubeurs alors que j’ai devant moi la citation à comparaître, il y a une audience ». La goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Emma poursuit ses explications. « Ca commence sérieusement à me saouler […] J’ai posté une storie hier en disant que j’attaquais bien en justice des YouTubeurs. Je n’ai jamais dit le contraire. Mais il y a d’autres personnes qui s’amusent à faire croire que je les attaque en justice alors que non », écrit-elle sur Instagram. Elle appelle donc sa communauté et ses détracteurs à stopper tout harcèlement du type menace de mots. « Là depuis novembre clairement c’est très compliqué », poursuit-elle.

Une dépression

Les images suivantes la montrent en vidéo. Filmé le 11 mai, ce long contenu va revenir sur toute l’affaire et sera publiée sur sa chaîne YouTube la semaine prochaine. Sur les premières images que nous avons pu voir, Emma CakeCup a la voix qui tremble et fond en larmes à certains moments. La YouTubeuse se confie donc à ses abonnés sur ce qu’elle vit depuis plusieurs mois et à quel point c’est dur pour elle. « Je n’en peux plus de vivre ça, de faire genre que tout va bien alors que je suis en dépression depuis décembre. Je suis sous médicaments car je suis quelqu’un de très sensible », partage-t-elle.

Si la créatrice de contenu vit mal cette période stressante, c’est aussi le cas pour Anthony Valerio, l’un des videastes en procès. « Moi aussi par moment ce n’est pas simple. Elle n’est pas la seule victime, moi aussi je me fais insulter tous les jours c’est un peu le triste jeu quand on fait ce métier », confie l’instagrameur à la rédaction de Les Gens d’Internet. Le vidéaste n’attend qu’une chose, c’est qu’Emma accepte de le rencontrer pour qu’il puisse discuter tous les deux et partager un joli message. Ils peuvent par exemple réaliser une storie « ensemble pour lutter contre les insultes et que l’on a beau être en procès, on attend chacun le verdict mais on combat les insultes ensemble. Ce serait un beau message de tolérance », nous écrit-il.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.