Press "Enter" to skip to content

Certains YouTubeurs beauté se lissent la peau dans leur tuto maquillage pour cacher leurs imperfections

YouTube. « C’est très simple à mettre en place et tu as l’impression que ma peau est lissée ». Le 15 mai dernier, Coline du blog « Et pourquoi pas Coline » s’est confiée dans une vidéo #NOFILTER sur les travers des réseaux sociaux, et notamment les retouches. Une grande partie des créateurs de contenu s’amusent à diffuser sur Instagram des photos d’eux avec des petites modifications. Lorsqu’il s’agit de la couleur du ciel ou de l’eau, ça ne pose aucun problème à notre ego. En revanche, s’il s’agit d’un selfie, on peut en prendre un coup.

Sur Instagram, les retouches sont devenues régulières mais un autre réseau social en est aussi pollué: YouTube. Certains créateurs de contenu spécialisés dans la beauté en abusent. En effet, leur logiciel de montage leur offre la possibilité d’ajouter un filtre pour lisser le grain de peau et faire disparaître toutes leurs imperfections. Coline avoue en l’avoir utilisé à de nombreuses reprises il y a quelques années. « C’est pas énorme mais c’est un tout petit truc où concrètement je dois être la seule à voir la différence mais ça booste la confiance en soi », se confie-t-elle.

C’est à force de voir des images de peau parfaite qu’elle s’est sentie obligée de cacher ses cernes ou encore ses boutons. Aujourd’hui, elle comprend que cette démarche peut s’avérer « toxique ». « Ca m’influençait, ça me poussait moins aussi à tomber dans ses travers. Si les choses restent en l’état, on ne s’en sortirait jamais ». De nombreux contenus sur les réseaux sociaux nous mentent et nous font culpabiliser. « Beaucoup de personnes ont une réalité faussée à cause de ce qui est posté actuellement sur les réseaux sociaux », rapporte La Petite Gaby sur sa chaîne YouTube.

« Ca n’est pas la réalité »

Cette seconde vidéaste a elle aussi dénoncé ces outils utilisés par les créateurs de contenu. Dans une vidéo publiée le 23 décembre 2018, La Petite Gaby, partage à sa communauté toutes ces astuces qui rendent la peau plus belle et surtout sans imperfection. Comme Coline, elle énonce les filtres correcteurs appliqués directement sur le visage lors du montage. Mais il existe aussi de nombreuses autres techniques lors du tournage pour éviter de passer plusieurs heures en post-production.

Tout commence sur les caméras et les téléphones. Certains modèles proposent directement dans leurs réglages un filtre qui lisse la peau, comme on peut en retrouver sur Snap ou encore Instagram. De cette manière, « les traits de la peau sont lissés, les imperfections sont effacées et les rouges estompées », explique l’influenceuse.

Si ces ajouts ne suffisent pas, certains créateurs de contenu jouent avec la lumière. Plus elle est intense, plus les petits défauts de la peau comme les boutons et les pores sont cachés. La distance par rapport à la caméra est aussi essentiel: plus on s’éloigne, moins on voit!

Si ces différents réglages boostent la confiance en soi de ces YouTubeurs, « ça n’est pas la réalité », conclut en coeur les deux vidéastes. A force de voir ce type d’images, tous les utilisateurs en viennent à mentir sur leur image alors qu’une peau avec des pores apparents, des boutons et des points noirs, c’est la norme.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *