Press "Enter" to skip to content

Comment faire en sorte qu’un influenceur lise votre mail et y réponde favorablement

Influence marketing. Comment contacter un influenceur? Lorsque la marque Merci Handy sort un nouveau produit, l’équipe marketing est chargée de contacter des créateurs de contenu avec une communauté moyenne. C’est Emma Lefèvre qui est en charge de sélectionner les profils et de les contacter. « On va envoyer une centaine de mails et on va voir une vingtaine de réponses, nous précise-t-elle dans le premier numéro de l’émission Follow Friday. Il y a à peu près 20% d’influenceurs qui nous répondent mais je pense que c’est un taux de réponse très élevé par rapport à d’autres marques ».

Lorsque des envois de mails de ce type sont réalisés, il n’y a aucune rémunération de proposée. Mais pour attirer l’attention des créateurs de contenu, Emma Lefève a ses petites techniques: ne pas hésiter à tutoyer, beaucoup travailler l’objet du mail en faisant une blague par exemple, éviter les mails trop longs et aller droit au but sans oublier de parler de leurs derniers contenus. Pour certains influenceurs, notamment les plus jeunes « issus de la génération TikTok« , elle passe par Instagram. « On a un taux de réponse similaire à celui des mails mais en terme d’échanges, ils sont beaucoup plus réactifs. De manière générale, on a des réponses dans la journée quand on passe par la plateforme. »

Entre 200 et 500 mails par jour

Côté influenceur, est-ce qu’ils aiment être contactés par Instagram? Pour Delphine Desneige, alias Deedee Paris sur les réseaux sociaux, la réponse est non. Même si elle reçoit entre 200 et 500 mails par jour, la blogueuse préfère recevoir tout au même endroit. « Ça me tend vraiment quand les marques me démarchent sur Instagram parce que pour moi c’est un outil pour les lecteurs en priorité. […] Je dois échanger entre 50 et 200 messages en fonction des jours avec les internautes. […] Le fait qu’il y a des marques qui arrivent au milieu de ça, ça court-circuite un peu », avoue la créatrice de contenu.

Sur Gmail, elle a en plus une technique bien rôdée pour éviter de perdre trop temps. À l’ouverture de sa boîte mail, elle supprime les messages non ciblés, les objets qui ne veulent rien dire et ce qu’elle ne veut pas lire. Ensuite, elle lit en diagonale les messages reçus avant de décider si elle souhaite répondre ou pas. « Quand la personne en face ne fait pas l’effort de cibler, ne prend pas le temps de checker de quoi je parle, ne sait pas qui je suis dans le sens ‘bonjour x’, je vais moins prioriser les réponses à ces mails », nous avoue Delphine. Pour la blogueuse, si un mail est bien ciblé, court et va droit au but, elle envoie une réponse.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.