Press "Enter" to skip to content

Les 10 prédictions sur l’influence marketing pour 2020 de l’agence Hivency

Influence Marketing. Le mois de décembre rime avec contenus pour les fêtes de fin d’année chez les influenceurs. Pour les agences, il est temps de voir beaucoup plus loin et d’anticiper les nouvelles tendances. Car oui, le secteur du marketing d’influence ne cesse d’évoluer. Si l’on ne se tient pas informer des nouvelles mises à jour des réseaux sociaux et autres réglementations, on peut rapidement se sentir dépasser.

Pour avoir le temps de mieux préparer l’arrivée de la nouvelle année, l’agence Hivency a partagé ses 10 prédictions concernant le secteur pour 2020. Quels sont les créateurs de contenu à suivre du coin de l’oeil? Quels sont les nouveaux types d’influenceurs qui émergent? Quelle est l’application qui va faire parler d’elle en 2020? Elise Boukhechem, Content manager chez Hivency, a tenté d’éclairer les professionnels du secteur dans un ebook à télécharger gratuitement sur le site. La rédaction de Les Gens d’Internet vous les dévoile ci-dessous.

  1. Les nano-influenceurs: 2019 a été l’année où les professionnels du secteur n’ont pas eu peur de s’intéresser à des comptes plus petits. Cette catégorie de créateurs de contenu avec moins de 5000 abonnés a la particularité d’avoir une communauté très engagée. Pour Hivency, faire appel à ces plus petits profils à d’autres avantages, notamment au niveau du coût. Selon une de leur étude datant de juillet 2019, 80% des nano-influenceurs se font souvent rémunérer en dotation de produits.
  2. Les ambassadeurs de marque: ça n’est pas la première fois que le sujet revient sur le tapis. Et si les clients permettaient aux marques de faire leur propre communication sur les réseaux sociaux? Grâce à leur fidélité, Hivency pense qu’ils seront davantage mis en avant sur les plateformes et féliciter par les marques. Sephora a par exemple misé sur eux. Les heureux élus ont signé un contrat d’un an avec l’enseigne ce qui leur donne le droit de recevoir des produits gratuitement et d’assister à des masterclass. En échange, ils doivent produire du contenu en utilisant le hashtag #SephoraSquad. Plus récemment, c’est Amazon qui a mis en place un service fidélité de ce type.
  3. Les influenceurs virtuels: dernièrement, une étude à prouver que leur taux d’engagement était beaucoup plus élevé que celui des instagrameurs « réels ». Les influenceurs virtuels ont collaboré avec des marques en 2019 a de multiples reprises, ce qui pourrait bien continuer en 2020. Selon Hivency, les annonceurs ont tout intérêt à faire appel à eux notamment pour avoir une image plus « moderne et tournée vers le digital ».
  4. L’investissement toujours plus important: le secteur du marketing d’influence devrait peser 10 milliards de dollars en 2020. Et les annonceurs sont de plus en plus nombreux à débourser de grosses sommes pour s’offrir un influenceur. En 2019, certaines marques comme Jennyfer ont décidé d’allouer l’intégralité de leur enveloppe communication aux créateurs de contenu.
  5. Les influenceurs B2B: on en parle beaucoup moins mais ils sont pourtant présents. Et les marques vont les solliciter de plus en plus. Selon Hivency, les annonceurs « vont d’ailleurs privilégier l’expertise et l’expérience professionnelle des influenceurs B2B à leur capacité à engager les communautés ». Si en France, la tendance ne s’est pas encore réellement installée, 2020 devrait lui permettre de se faire une place.
  6. La fraude: tricher sur les réseaux sociaux est le fléau qui touche le secteur du marketing d’influence. Pour éviter de se faire avoir, des entreprises comme HypeAuditor ont vu le jour. En 2020, les annonceurs devront analyser scrupuleusement les chiffres des influenceurs avec qui ils souhaitent collaborer. Des entreprises comme Unilever se sont d’ailleurs engagés à ne plus faire appel à ces créateurs de contenu qui mentent.
  7. Le marketing d’influence data driven: pour trouver au mieux le créateur de contenu qui leur ressemble, les entreprises vont faire appel à la technologie pour matcher avec les meilleurs profils, d’après Hivency. Ces logiciels étudieront minutieusement le profil des influenceurs en analysant l’âge de leurs abonnés et tout un tas d’autres données.
  8. Les marques sur TikTok: en 2019, cette application a tenté d’attirer les marques sur la plateforme. Les premières à s’y être lancées ont créé des challenges qui ont été repris par des milliers d’internautes. En 2020, TikTok devrait certainement être intégrée aux campagnes de marketing d’influence plus régulièrement.
  9. Une stratégie de marketing d’influence plus pointue: pour tirer leurs épingles du jeu, les entreprises vont se pencher plus sérieusement sur le secteur et imaginé des campagnes de plus en plus originales selon Hivency.
  10. Le mot d’ordre en 2020 sur les réseaux sociaux: la suppression des likes, l’arrivée des publicités sur TikTok… les nouvelles mises à jour des réseaux sociaux ne vont (malheureusement) pas s’arrêter là. Ces actualités seront bien évidemment à surveiller, surtout dans le domaine du marketing d’influence.
Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.