Après les élections législatives, Tibo InShape met les choses au clair sur les réseaux sociaux

Après les élections législatives, Tibo InShape met les choses au clair sur les réseaux sociaux

Influenceurs. La potentielle arrivée du Rassemblement Nationale au pouvoir à la suite des élections législatives a remué les réseaux sociaux. De nombreux influenceurs ont pris la parole pour inciter leurs communautés à faire barrage à l’extrême droite. Après les résultats annonçant le Nouveau Front Populaire en tête à l’Assemblée nationale, un soulagement s’est fait ressentir sur les plateformes. Des créateurs de contenu comme Sally, JustRiadh ou encore Louis Cznv ont choisi de célébrer cette victoire.

Mais certains utilisateurs et créateurs n’ont pas hésité à pointer du doigt celles et ceux qui n’ont pas parlé de ce sujet ou de mettre les points sur les i. C’est ce qu’a fait Tibo InShape a décidé de mettre les choses au clair, à la suite des commentaires haineux qu’il a reçu sous ses publications.

Sous la pression des utilisateurs et des messages insultants, Tibo InShape dévoile son vote sur les réseaux sociaux

Maintenant que les élections sont terminées, Tibo InShape sort du silence, avec un tweet, dans lequel il révèle son vote. Cette prise de parole fait suite aux nombreux commentaires qu’il reçoit depuis plusieurs semaines. Certains utilisateurs l’accusent de voter pour le RN, et d’être raciste. Il affirme avoir voté pour le parti d’Emmanuel Macron, Ensemble. Plus tard dans la soirée, il s’est exprimé plus longuement dans une vidéo publiée sur Instagram, TikTok, YouTube Shorts et X.

« En tant que premier YouTubeur de France, tout le monde voulait savoir pour qui j’allais voter et ma consigne de vote, mais je n’ai rien dit. C’est le devoir de chacune et chacun de s’informer, de prendre ses responsabilités et de se forger sa propre opinion », affirme-t-il. Si Tibo InShape en est venu à mettre les choses au clair, c’est parce qu’il en a eu assez de la pression et des commentaires insultants, qui se basent sur d’anciennes publications sur Facebook. « Je regrette ces propos. Si vous estimez que j’ai pu dire, ou avoir un comportement raciste depuis tout ce temps, portez plainte contre moi », déclare-t-il. « Marre de voir des personnes utiliser mon image à des fins politiques », se plaint le créateur de contenu.

Il termine sa prise de parole en rappelant le but principal de son compte: motiver ses abonnés à faire du sport. « Pour moi, le sport et les valeurs qu’il véhicule surpassent complétement l’opinion politique des gens », conclut Tibo InShape.

Ce n’est pas la première fois que Tibo InShape s’exprime sur les élections législatives. Cela a déjà été le cas après la lettre ouverte publiée par Squeezie. Le créateur de contenu a ressenti le besoin de donner son avis. Selon lui, ce n’est pas le rôle des influenceurs d’inciter leurs communautés à voter pour tel ou tel parti, car le vote est un devoir « libre, personnel et anonyme ». Alors, il avait invité les utilisateurs à se renseigner sur les partis, sans donner de marche à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *