Trois séries de vlogs à regarder sur Instagram

Trois séries de vlogs à regarder sur Instagram

Instagram. Les vlogs, ce format développé dans un premier temps sur YouTube, envahit peu à peu toutes les plateformes. Durant le ZEvent, Pape San s’est promené dans les rues de Montpellier, caméra à la main. Il proposait à sa communauté de découvrir la ville à ses côtés. Une sorte de vlog filmé en direct. Sur TikTok ou sur Instagram, des vidéos de son quotidien sont également partagées par les créateurs de contenu. Seul petit changement: ces publications sont plus courtes et plus dynamiques que sur YouTube.

Vous souhaitez voir à quoi peuvent ressembler les vlogs sur Instagram? Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir trois types de vidéos qui se rapprochent de ce format.

Quand les vlogs envahissent Instagram

  • Betty Autier

Après des années d’absence, Betty Autier a fait son grand retour sur Instagram. Pour renouer un lien avec sa communauté, l’ancienne blogueuse a décidé de faire des vlogs sur son profil. Chaque semaine, voire plus, elle propose à ses abonnés de la suivre en vacances ou de la retrouver à Paris dans son quotidien de maman. Cette série a simplement été baptisée « Le vlog de Betty ».

Pour ses vidéos, Betty Autier est suivie par quelqu’un. Elle ne prend donc pas elle-même les images. Des sous-titres viennent animer le vlog, pour que l’on puisse suivre la vidéo sans mettre de son.

  • Aloalaïa

Dans un autre style, retrouvons Alaïa. Fondatrice de Booty d’enfer, un programme sportif, elle a décidé en cette rentrée de motiver sa communauté. Tout au long du mois de septembre, la créatrice de contenu va poster un mini-vlog par jour sur Instagram. Le contenu est monté de manière ultra-dynamique, si bien que l’on a un aperçu de son quotidien en l’espace de moins d’une minute.

  • My Better Self

Parce que son quotidien est très chargé, Louise Aubery, alias My Better Self, a proposé un premier vlog. Sa communauté a pu la suivre dans une journée d’entrepreneure, de son petit déjeuner à son retour chez elle, le soir. Comme pour Betty Autier, la créatrice de contenu a choisi de sous-titrer sa vidéo. Si on met le son, il est possible d’entendre une voix-off.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.