Sur Instagram, on regarde des Reels durant des heures, mais ça n’est rien comparé à TikTok

Sur Instagram, on regarde des Reels durant des heures, mais ça n’est rien comparé à TikTok

Instagram. Les vidéos courtes sur Instagram, sont l’un des sujets qui préoccupent le plus le réseau social. Depuis le début de l’année, le PDG Adam Mosseri ne cesse de répéter qu’elles sont l’avenir de la plateforme. Mais s’il s’était trompé? Le Wall Street Journal a publié le 12 septembre, une note interne où les équipes d’Instagram ne peuvent plus nier: l’arrivée des contenus courts sur l’application n’a pas été un franc succès. Cette nouvelle fonctionnalité avait été lancée pour concurrencer TikTok, mais ByteDance reste bien loin devant.

Ces derniers mois, les utilisateurs d’Instagram ont passé 17,6 millions d’heures en moyenne chaque jour à regarder des Reels. Sur TikTok, ce chiffre s’élève à 197,8 millions d’heures par jour. Malgré la mise en avant de ces vidéos, Instagram n’a pas réussi à faire changer les habitudes de ses utilisateurs. Cela se ressent également dans l’engagement de ses posts. Même s’ils sont davantage visibles, nous sommes très peu à les liker ou à les commenter. Ces quatre dernières semaines, le taux d’engagement a chuté. Il enregistre -13,6%.

Des Reels déjà vus sur TikTok

Cette baisse peut notamment s’expliquer par le fait que les utilisateurs créent finalement très peu de Reels. Seuls 20% des créateurs américains en partagent régulièrement. Pire encore, ces vidéos sont pour la plupart également visible sur TikTok principalement ou sur d’autres plateformes. Cela concerne 30% de ce type de contenu. Malgré ces chiffres, Devi Narasimhan, porte-parole de Meta reste confiant. « Nous avons encore un long chemin à parcourir, mais notre croissance de monétisation est plus rapide que prévu, car plus de gens regardent, créent et se connectent à travers Reels que jamais ».

Avec ces changements d’algorithme à tout-va, Instagram se met à dos un bon nombre d’utilisateurs. Durant l’été, des influenceurs comme Kim Kardashian ont partagé une pétition demandant au réseau social de faire marche arrière sur ces nouvelles ambitions (à savoir encore plus de vidéos). Un message qui avait été reçu par l’équipe. Adam Mosseri a d’ailleurs pris le temps de répondre. Mais cela n’empêche que la plateforme n’est plus autant appréciée qu’avant. Selon le Wall Street Journal, en 2019, 70% des utilisateurs affirmaient qu’Instagram se souciaient d’eux. Ce chiffre est aujourd’hui tombé à 20%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.