Le talent manager, une « extension des influenceurs »

Le talent manager, une « extension des influenceurs »

Influence marketing. Depuis une dizaine d’années, le secteur du marketing d’influence se structure. Du côté des marques, les collaborations sont davantage travaillées et les partenariats mieux encadrés. Côté agence, de nouveaux métiers ont vu le jour pour développer au mieux cette nouvelle forme de marketing. Parmi ceux les plus demandés actuellement, nous pouvons retrouver le post de talent manager.

Ce profil est le bras droit du créateur de contenu. Il va l’épauler au quotidien dans toutes ses activités. Pour notre quatrième Café virtuel de l’influence organisé avec Estelle Ducommun de l’agence Wise Creative, nous avons donné la parole à Mélissa Berri, talent manager depuis plusieurs années. Elle est venue accompagner de l’un de ses talents, Julien Geloën. De son parcours à son quotidien avec les 5 créateurs de contenu avec qui elle travaille, à quoi ressemble une journée type? Pourquoi un créateur de contenu a-t-il besoin d’un talent manager?

Être talent manager, c’est avoir un vrai savoir-faire

Pour Mélissa Berri tout a été une question de rencontre. Depuis son arrivée sur Paris, il y a une dizaine d’années, la jeune femme a toujours été déterminée. Après plusieurs stages en télévision, puis des alternances au sein de plusieurs médias, elle découvre l’univers de l’influence chez Doctissimo. « À la fin de mon contrat, j’étais chargée de développer un nouveau projet baptisé le box grossesse », confie-t-elle lors de nos échanges. Pour la promouvoir, elle contacte de nombreuses mamans enceintes sur les réseaux sociaux. Elle passe également 18 mois chez Golden, le network de M6. Son projet suivant l’amène au sein de l’agence Heaven pour gérer une campagne pendant six mois, avec de nombreux créateurs de contenu. C’est là que la future talent manager croisera une personne déterminante pour la suite.

« J’ai noué des liens avec certains influenceurs, comme Pierre, alias Ma vie de papa gay. J’étais toujours présente pour répondre à leurs interrogations sur la collaboration. À la fin, Pierre m’explique qu’il n’a personne pour l’épauler, qu’il a besoin de conseils notamment pour gérer la partie juridique de ses futurs contrats, mais aussi pour savoir comment se positionner sur le marché et quels partenariats accepter ou non », poursuit Mélissa Berri. Elle devient alors talent manager pour Pierre, qui lui fait rencontrer l’instagrameuse Poussine.

Moins de stress et une meilleure organisation

La rencontre avec Julien Geloën se fera autour du mois de mai 2021. Mélissa Berri le contacte après avoir échangé une première fois avec lui sur un partenariat. Cette fois-ci, elle souhaite lui proposer de penser une collection capsule en lien avec la musique, lui qui a fondé le label « I am blanc ». « Je vais à cette rencontre sur les quais de Seine. J’ai face à moi une personne qui me parle de KPI et d’autres choses que je ne comprends pas », précise le créateur de contenu. Et pour lui, c’est le déclic. Mélissa Berri deviendra sa talent manager.

Jusqu’à présent il n’avait jamais sauté le pas, de peur d’être mal accompagné. « J’avais un gros problème de confiance avec toutes les agences qui me contactaient. J’avais peur de rentrer au sein de leur structure et d’être laissé de côté au profit d’autres profils. Alors, j’ai préféré continuer à gérer tout, tout seul, tout en sachant que j’étais mal organisé, que je négociais parfois mal mes contrats », avoue Julien Geloën. La talent manager est venu mettre un peu d’ordre dans son travail et surtout, lui permettre d’être moins stressé. Mélissa Berri est également là pour serrer les vis avec les marques et refuser certains partenariats qui ne collent pas à l’image du créateur de contenu.

Avec cinq créateurs de contenu, Mélissa Berri a des journées bien remplies. « J’essaie de ne pas montrer aux uns et aux autres que je ne suis pas disponible pour eux », tient-elle à préciser. La talent manager souhaite échanger avec ses talents en s’adaptant à leurs besoins et travaille donc différemment avec chacun d’entre eux. Elle reste disponible 7j/7 pour leur répondre et leur montrer son soutien. Pour la suite, la talent manager réfléchit sérieusement à être épaulée par quelqu’un pour développer davantage les activités de ses influenceurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.