Le YouTubeur CyrilMP4 ouvre sa boîte de production, « La Porte Production »

Le YouTubeur CyrilMP4 ouvre sa boîte de production, « La Porte Production »

YouTube. CyrilMP4 saute enfin le pas! Au début du mois de juin, le YouTubeur a annoncé le lancement de sa propre société de production. Baptisée « La Porte Production », le vidéaste souhaite avant tout proposer un contenu de qualité. « C’est dans ce mood de pouvoir créer des court-métrages, des docu, des vlogs, des clips, des sketchs […] pour pouvoir créer des trucs ultra-premiums », précise-t-il dans une vidéo YouTube.

L’idée est de multiplier ce type de contenus et de se faire plaisir. Pour y parvenir, CyrilMP4 entend bien s’entourer d’une belle équipe pour mener ses différents projets. « Très vite je me suis dit ‘Je vais me construire mon équipe’, aller dans une direction un peu différente de ce qu’on pourrait me proposer », avoue-t-il à NRJ. CyrilMP4 n’a pas seulement lancé sa boîte de production. Ce changement s’est accompagné d’un déménagement.

CyrilMP4 et ses multiples projets à côté de « La Porte Production »

Dorénavant le YouTubeur s’est installé à Paris. Il a d’ailleurs repensé l’intégralité de son setup pour tourner ses vidéos et ses lives sur Twitch. En plus de cette seconde évolution professionnelle, il en a profité pour repenser sa charte graphique. « C’est bien d’avoir une image pour en faire différents projets », confie le vidéaste. Désormais, ces visuels ressemblent à des dessins et des écritures réalisés à la main. Une évolution qui fait sens puisque CyrilMP4 a toujours eu ce genre de « gribouillis » dans ses décors.

Enfin, le vidéaste avoue également travailler sur un projet d’émission. « Je suis en train de préparer quelque chose. Ce sera disponible sur YouTube. C’est très cool pour moi, ça va me permettre de quitter un peu ma chaîne, de faire des choses ailleurs », explique CyrilMP4. Il ne précise pas quand et où le concept sera visible.

Depuis ses débuts sur YouTube, CyrilMP4 n’a pas eu peur de faire évoluer son contenu. Il a commencé par des vidéos gaming sur Call of Duty, avant de se tourner vers des vlogs et de l’urbex. « Quand j’ai fait autre chose, je me faisais un peu insulter. À cette époque-là, les gens n’avaient pas trop l’habitude, c’était un peu bizarre de vouloir faire autre chose, il y avait un côté peut-être un peu opportuniste. Mais qui ne l’était pas », confie le créateur de contenu à NRJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.